featuredImage

Docu : immersion au cœur de la scène punk latino de LA

Avec Los Punks: We Are All We Have, Vans et la réalisatrice Angela Boatwright mettent en lumière une scène méconnue du punk rock californien.

Quand on pense au punk, on se figure bien souvent le Londres des années 1970, et de célèbres groupes comme les Sex Pistols, les Clash ou les Ramones. Mais si la capitale anglaise fut l'épicentre de ce mouvement (qu'elle célèbre d'ailleurs tout au long de cette année 2016), elle est aujourd'hui loin, très loin d'en être le seul théâtre.

À travers son nouveau documentaire Los Punks: We Are All We Have, Vans nous plonge dans une scène en pleine effervescence, qui n'a jusqu'ici que rarement été capturée : celle du punk-rock latino de la Cité des anges.

Pendant trois ans, la photographe et réalisatrice Angela Boatwright s'est immiscée au cœur d'une communauté de jeunes Hispaniques passionnés, pour laquelle le punk-rock constitue à la fois un mode d'expression puissant et une échappatoire quotidienne.

Entre concerts improvisés à l'arrière des maisons, conflits familiaux et altercations avec la police, Los Punks: We Are All We Have nous ouvre les portes d'une sous-culture aussi vivante que nécessaire. À découvrir le 27 mai prochain sur iTunes.

Par Naomi Clément, publié le 19/05/2016

Copié