featuredImage

Docu : dans les coulisses troubles de H&M

Accusé à de nombreuses reprises de malmener ses employés, H&M se targue depuis quelques années de respecter une éthique irréprochable. Le géant du textile suédois affirme en effet veiller constamment à la sécurité de ses petites mains et pratiquer une politique commerciale responsable. Une entreprise exemplaire, en somme. Mais la situation a-t-elle vraiment évolué, pour cette marque créée en 1947 par la famille Personn (la dynastie la plus riche de Scandinavie) ?

C'est la question à laquelle répond aujourd'hui Marie Maurice, qui rit encore (jaune) devant les déclarations publiques de H&M. Réalisatrice, elle a enquêté plusieurs mois durant, loin des rayons rutilants des boutiques françaises, dans les usines de la firme. De l'Asie (où se concentre près de 80% de la production) à l'Ethiopie en passant par la Belgique, elle a découvert les vices sous-terrains de l'entreprise H&M, celle-là même qui est parvenue à réconcilier capitalisme et morale.

Conditions déplorables et mains sales

Dans son documentaire "Le Monde selon H&M", qui sera diffusé lundi 9 juin sur Canal +, la réalisatrice dévoile les petits secrets cachés sous l'étiquette d'une firme mondiale alignant 3000 magasins et affichant ses 1,92 milliards d’euros de bénéfice en 2013 à la vitrine du monde. Entre horaires de travail démentiels, bâtiments en passe de s'effondrer et partenaires aux mains sales, ce documentaire risque de mettre à mal la success story du tout-puissant H&M.

"Spécial investigation : Le Monde selon H&M", lundi 9 juin, 22h20, sur Canal+.

Par Naomi Clément, publié le 30/05/2014