Dizzee Rascal : un nouvel extrait et de l'espoir

Pour le deuxième single extrait de son prochain album, Dizzee Rascal renoue avec les ingrédients qui ont fait son succès : de la basse, du flow et pas (moins) de compromis. 

Dizzee Rascal

L'ombre d'un instant on a eu un doute.

Publicité

Alors qu'on annonçait il y a quelque temps, le retour en grande pompe du roi de la "grime" pour un cinquième album "The Fifth", quelques craintes nous ont envahi.

Dizzee Rascal : l'ombre d'un doute

À voir d'abord les collaborateurs et les featurings annoncés. Puis un retard pour l'album qui ne devrait sortir qu'à l'automne. Enfin une plongée dans le spleen après un premier clip très (trop) pop pour un duo avec Robbie Williams. Triste pour un gars qui chantait la jeunesse anglaise désenchantée, les soirées lose sur un parking et les bières bon marchés.

Là où la déception avait probablement été disproportionnée en ce qui nous concerne (au final ça fait quelque temps que le rappeur n'est plus au top de son potentiel créatif), le regain d'affection suit pareille courbe d'exagération. Parce qu'on l'aime fort notre Dizzee. Parce qu'il représente quelque chose dans l'histoire de la musique.

Publicité

Dizzee Rascal - Robie Williams

Mais c'est vrai qu'on se dit que tout est possible. Que Dylan Mills, de son vrai nom, peut tomber les masques et se dire que finalement la pop c'est de la connerie et qu'il ferait mieux de revenir de là où il vient. Ce deuxième extrait de l'album à paraître à l'automne prochain nous donne matière à espérer. et c'est déjà ça.

À la composition de ce vigoureux "I Dont Need A Reason" entre "Drop It like it's hot" et "Teach Me How to Dougie" (une comparaison fort juste que l'on doit au magazine britannique Fact) on retrouve Chris Brown notamment. Dizzee y parle de filles entre autres choses. Et si son goût n'est plus si sur, son flow est toujours aussi aiguisé. Et c'est déjà pas mal.

Publicité

Dizzee Rascal - I Don't Need A Reason

On vous conseille également : 

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 12/07/2013

Pour vous :