Des Kinect pour surveiller la frontière entre les deux Corées

Le capteur Kinect de Microsoft, ou comment employer de manière détournée un objet de divertissement pour surveiller la frontière entre les deux Corées.

En 2010, au moment de développer le capteur Kinect destiné à la Xbox 360, Microsoft était loin de se douter des usages détournés qu'il en serait fait a posteriori, en atteste un programme créé par l'ingénieur sud-coréen Jae Kwan Ko.

Le programme en question est spécifiquement développé pour observer la zone démilitarisée à la délicate frontière entre les deux Corées (DMZ) et renforcer la surveillance des nombreux soldats qui occupent ce lieu. Ce système de surveillance est effectif depuis août 2013, mais l'information n'a été révélée qu'au mois de janvier 2014.

Publicité

Des caméras et des hommes

Publicité

Selon le site coréen Hankooki, le choix s'est porté sur le capteur Kinect car il est capable d'établir la distinction entre un homme et un animal, ce que ne permettait pas l'ancien système de surveillance basé sur des capteurs infrarouges. Les autorités étaient alors gênées par de nombreuses fausses alertes.

Au moment où un homme est détecté au sein de la zone concernée, un message d'alerte est envoyé au poste de surveillance le plus proche. En plus d'être un outil ludique remarquable (ainsi que la source d'une véritable controverse au sujet de la vie privée), Kinect s'avérerait désormais être un outil en terme de dispositif militaire... et le programme semble avoir fait ses preuves.

Signatures thermiques et expressions faciales

Une mise à jour du logiciel est d'ailleurs envisagée et cela dans le but de disposer de résultats plus poussés. Il sera alors possible d'obtenir de nouvelles techniques de surveillance fondées sur les signatures thermiques, mais aussi les fréquences cardiaques et même les expressions faciales. Pour des raisons évidentes de sécurité, pas plus de détails n'ont été rendus public sur l'installation.

Publicité

Le paradoxe entre l'usage premier de Kinect et son utilisation militaire est encore plus remarquable lorsqu'on note que la Corée du Sud n'est pas une priorité de commercialisation pour les consoles Microsoft. D'ailleurs, la nouvelle Xbox One, qui est d'ores et déjà disponible dans de nombreux pays américains et européens, n'est toujours pas commercialisée là-bas. Sa sortie au Pays du Matin Calme est prévue au court de l'année 2014.

Par Mathieu Piccarreta, publié le 04/02/2014

Copié

Pour vous :