AccueilÉDITO

La défense des droits des homosexuels : le message caché de X-Men

Publié le

par Naomi Clément

Alors que X-Men: Days of Future Past s'apprête à sortir en salles en mai prochain, un des acteurs principaux du film lève le voile sur les messages sous-jacents de la saga. Comme l'expliquait Première ce matin, l'acteur Ian McKellen a révélé, dans une interview accordée au site Buzzfeed, les raisons pour lesquelles il avait décidé d'accepter le rôle de Magnéto en 1999, pour le tout premier X-Men.

Ian McKellen dans le rôle de Magneto dans "X-Men"

Bryan Singer, le réalisateur du film, l'aurait convaincu lui-même avec un argument de taille : la défense des droits des homosexuels. Les films adaptés du comics de Marvel ne seraient effectivement pas seulement des gros blockbusters générant des millions d'entrées dans les salles. Dans son interview, Ian McKellen se souvient de la comparaison que faisait Bryan Singer entre gays et mutans :

Il me disait : "Ils sont rejetés par la société sans aucune bonne raison." Et, comme dans tout mouvement pour les droits civiques, ils doivent décider : soit de suivre la politique de Xavier – qui consiste à s'assimiler, s'affirmer et être fier de ce que l'on est mais en s'entendant bien avec tout le monde, soit de suivre la voie alternative – qui est, si nécessaire, d'utiliser la violence pour affirmer vos propres droits. Et c'est vrai. J'ai été confronté à cette division au sein du mouvement des droits des homosexuels.

Un combat de longue date

En effet, McKellen est connu pour son engagement pour les droits des homosexuels, en Grande-Bretagne mais également dans le monde entier. S'il dit avoir toujours été homosexuel, il ne fait son coming out qu'en mai 1988, lorsqu'un amendement du gouvernement de la Dame de fer Margaret Thatcher est voté afin d'interdire la "promotion de l'homosexualité" par les autorités locales ou au sein des écoles. Toujours dans son interview sur Buzzfeed, Sir Ian déclare qu'avoir fait son coming out et joué Gandalf ont été deux de ses plus grandes réussites :

J'ai souvent pensé qu'il devrait y avoir gravé sur ma pierre tombale : "Ici repose Gandalf. Il a fait son coming out."

Le combat pour les droits des homosexuels de Ian McKeller n'est d'ailleurs pas sans rappeler celui d'une autre actrice de X-Men, Ellen Page. Incarnant Kitty Pryde dans X-Men : L'Affrontement final et le prochain X-Men : Days of Future Past, la jeune actrice a fait son coming out le 14 février dernier, lors d'un discours très émouvant. En attendant, les deux acteurs seront de retour dans X-Men: Days of Future Past, en salle le 21 mai prochain.

À voir aussi sur konbini :