AccueilÉDITO

Sugar Man : le réalisateur qui a retrouvé Sixto Rodriguez est mort

Publié le

par Constance Bloch

Celui qui a mis en lumière l'incroyable histoire de Sixto Rodriguez alias "Sugar Man" n'est plus. Hier, le réalisateur et documentariste suédois Malik Bendjelloul est décédé chez lui à Stockholm. 

Malik Bendjelloul devant l'affiche de "Searching For Sugar Man"

C'est un décès anticipé qui émeut un grand nombre de cinéphiles. A 36 ans, le réalisateur Malik Bendjelloul a été retrouvé mort hier à son domicile à Stockholm, rapporte l'agence de presse suédoise TT. Selon les premiers résultats de l'enquête, il se serait suicidé à la suite d'une dépression.

Le travail du jeune homme a véritablement éclos en 2012 lorsqu'il a présenté pour la première fois son documentaire Searching For Sugar Man au festival de Sundance, où il a décroché le Prix du public, avant de rafler un Oscar l'année dernière. Le film retrace l'incroyable histoire du chanteur et musicien d'origine mexicaine Sixto Rodriguez, qui, dans les années 60, a enregistré deux albums reçus favorablement par la critique mais qui n'obtiennent aucun succès public. Comme beaucoup avant lui, l'artiste retombe dans l'anonymat en poursuivant son métier d'ouvrier-maçon et ce n'est que des années plus tard qu'il devient une star à son insu en Afrique du Sud.

Né d'un père algérien et d'une mère suédoise en 1977 à Ystad (Suède), Malik Bendjelloul a débuté sa carrière devant la caméra en tant qu'acteur dans la série Ebba et Didrik. Ce n'est que quelques années plus tard qu'il décide de se consacrer à la réalisation et dirige plusieurs mini-documentaires musicaux pour le petit écran suédois.

L'idée de Searching For Sugar Man est née au cours d'un voyage en Afrique en 2006, lorsque le documentariste découvre l'histoire du musicien américain : l'artiste inconnu dans son pays est devenu un véritable symbole de la lutte contre l'Apartheid en Afrique du Sud, et ses morceaux ont bercé toute une génération.

Après plusieurs années de recherches de financements, le Suédois parvient à réunir un million de dollars et décide de suivre le parcours de deux fans de Sugar Man partis à la recherche de leur idole à la fin des années 90. Acclamé par la critique et le public, le documentaire de Malik Bendjelloul a finalement rendu mondialement célèbre le musicien, auteur de chansons rock-folk en passe de rester dans les mémoires. Tout comme le film et son réalisateur, parti bien trop tôt.

À voir aussi sur konbini :