AccueilÉDITO

De l'autre côté des pochettes d'album

Publié le

par Théo Chapuis

Les pochettes d'album cultes, vous les connaissez par coeur. Le bébé immergé de Nevermind de Nirvana, les quatre Beatles qui traversent nonchalamment la route d'Abbey Road ou encore Eddy, le sanglant avatar des metalheads d'Iron Maiden et son sourire vengeur sur la pochette de Killers... Autant de visuels réussis, qui traversent les décennies et contribuent à asseoir le culte des musiciens. Et ce, au-delà de la musique pure.

Mais que se passe-t-il derrière ? Le compte Flickr The Dark Side of the Cover vous dit tout sur l'envers des pochettes de disques les plus fameuses. Harvezt, l'utilisateur derrière cette idée assez géniale, a même incorporé de nombreuses références aux artistes parmi certaines de ses compositions graphiques. Plus créatif que les disques en Lego, plus mystérieux que ceux réalisés en gifs et plus sérieux que ceux revisités par des lolcats, voilà le vrai visage de la musique pop...

... lorsqu'il vous tourne le dos.

Yellow Submarine des Beatles (Crédits image : Harvezt)

Nevermind de Nirvana (Crédits image : Harvezt)

Evil Empire de Rage Against The Machine (Crédits image : Harvezt)

Killers d'Iron Maiden (Crédits image : Harvezt)

Abbey Road des Beatles (Crédits image : Harvezt)

Aladdin Sane de David Bowie (Crédits image : Harvezt)

La pochette du Velvet Underground & Nico (Crédits image : Harvezt)

In the Court of the Crimson King de King Crimson (Crédits image : Harvezt)

Computer World (Computerwelt) de Kraftwerk (Crédits image : Harvezt)

Is This It des Strokes (Crédits image : Harvezt)

Goo de Sonic Youth (Crédits image : Harvezt)

À voir aussi sur konbini :