AccueilÉDITO

De la danse et des SoundClouds #20

Publié le

par Sylvain Di Cristo

C’est le week-end et c’est la vingtième édition de notre série “De la danse et des SoundClouds”. Un bon pavé de musique toute fraîche pour vous faire danser avec vos potes pour les nuits qui arrivent.

Pour la vingtième édition de "De la danse et des SoundClouds", on a décidé de marquer le coup. De frapper fort. Et aussi de vous mettre comme il faut pour le Peacock Festival. Ainsi, pour la vingtième, voilà vingt chansons.

Dans cette playlist il y a la toute première production du remixeur Cyril Hahn, le dernier remix d'Urulu, celui de Bibio pour Letherette qui le donne gratuitement via XLR8, ou encore celui d'Oliver d'un artiste dont on parlait hier, Mayer Hawthorne. Également la version plus vraie, moins ordinateur, d'une track de l'artiste Versatile I:Cube par Alan Braxe, un très bon remix de Bryan Ferry par l'excellent Todd Terje, et l'edit live de "You" de Para One par... Para One.

C'est pas fini, il y a ensuite le dernier remix très French Touch de Louis La Roche du dernier Supermen Lovers, un remix différent de celui de RAC d'une chanson de Joywave, et la dernière-toujours-aussi-efficace de Duke Dumont en mode house-lover. Puis c'est le moment de s'énerver un peu, avec la version originale puis sub-tech de Gerb d'une track de Totally Enormous Extinct Dinosaurs et Eats Everything (présente sur la sixième compilation Get Lost de Crosstown Rebel mixée par TEED), Flume "jack the house" sur du Marlena Shaw et ça marche, puis Max McFerren offre une track bien citronnée.

Quoi, encore ? Et oui encore avec les marseillais de Villanova et les parisiens de Needs, un remix de DJ Shadow d'une fantastique track originale de Machinedrum, un peu de trap avec le nouvel EP d'RL Grime, un dernier remix de joeFarr de chez Turbo bien techno et enfin, deux mix assez monstrueux de deux anglais de l'ombre : Pariah et Blawan.

Allé, on se voit au Peacock !

De la danse et des SoundClouds #20

Voir toutes les autres éditions de “De la danse et des soundclouds”

À voir aussi sur konbini :