Entretien : dans la tête de Dream Koala

Jeune talent français de la scène electro, Dream Koala est un nom qu'il va falloir retenir. Sa musique planante et onirique est un melting-pot tellement indescriptible qu'on a préféré lui demander directement sa formule. De Kanye West à Hayao Miyazaki, plongez dans la matrice.

Yindi Da Silva, alias Dream Koala.

Yindi Da Silva, alias Dream Koala.

Jeune Jésus à dreadlocks un peu perché du haut de ses 20 ans, Dream Koala a déjà un CV solide : un SoundCloud bien rempli, des concerts et DJ sets dans le monde entier, une Boiler Room, des premières parties prestigieuses... Ce chanteur-producteur-guitariste précoce cultive une musique qui lui ressemble : rêveuse, métissée, planante, shamanique. Son dernier projet en date, Earth. Home. Destroyed sillonne paisiblement entre musique organique, chillwave et abstract hip-hop.

Publicité

On aime. Mais lorsqu'on se retrouve à vouloir expliquer à quoi ça ressemble exactement du Dream Koala, c'est la galère. Biberonné à la bossa nova, il a fait ses premiers pas au sein d'un groupe de metal, avant de se lancer en solo sous son nom de scène actuel. Il se fait remarquer à l'été 2012 grâce à un son remix de "About You" de XXYYXX. C'est peu dire que sa musique est singulière. Alors plutôt que de se lancer dans des descriptions hasardeuses, on lui a demandé de nous parler de tout ce qui l'inspire- musique, littérature, cinéma... On vous prévient : ça part dans tous les sens. Bon voyage.

Le Seigneur des Anneaux

Publicité

"Quand j’étais petit je voulais être réalisateur de films d’animation, je dessinais beaucoup. J’avais même commencé à écrire un roman de fantasy. Le Seigneur des Anneaux, j’étais à fond dedans. La fantasy me plaît parce que c’est créatif, sans limites. J'aime aussi le côté onirique qui se retrouve dans ma musique. C’est peut-être aussi parce que je joue beaucoup aux jeux de rôle."

Kanye West

"Kanye West va chercher des trucs qu’on pourrait écouter dans un morceau de Metallica ou de Slayer. Son morceau "Black Skinhead", on dirait du Marylin Manson, alors que 95% des gens qui écoutent Kanye West n’écouteront jamais du Manson ! Il peut prendre de la trap et mettre du Billie Holiday dessus et chanter avec de l'autotune, il s'en fout ! Il n'y a que lui qui ose faire ça dans le mainstream aujourd'hui. J’aime bien mélanger la musique organique avec des sons électroniques, comme les percussions."

Publicité

The Tree of life

"Je n'ai pas vu d'autre film de Terrence Malick mais j'adore celui-là. Les images sont magnifiques, c’est un peu comme dans un rêve. Le mec marche dans la rue, la rue s’arrête, il se retrouve dans l'espace. Si je devais composer la musique d'un film, je pense que ce film mélangerait plusieurs techniques d'animation. Un truc un peu abstrait, sans forcément de scénario ou de personnages, qui laisserait de la place à l’imagination."

Hayao Miyazaki

Publicité

"J’ai commencé à m'intéresser à la culture japonaise grâce au Voyage de Chihiro. Cétait tellement différent de ce que j'avais pu voir avant... La mythologie japonaise est très différente de la nôtre. Ça m'influence dans ma musique parce que les Japonais ont toujours été minimalistes, contrairement à nous en Occident. Quand on voit leurs peintures à l’encre, la calligraphie, les jardins, l’art traditionnel. Leur mythologie est un peu bizarre."

Envy

"Envy, c'est un groupe japonais de screamo [style dérivé du punk hardcore, ndlr] plutôt mélodique. Ils faisaient ça avant que le genre devienne commercial et un peu dégueulasse. J'aime le côté brut, viscéral du métal. Ça me donne des frissons."

Neon Genesis Evangelion

"Mon anime préféré. C'est surprenant du début à la fin. Je vois un peu ça comme l'équivalent de la Nouvelle Vague dans le cinéma, mais en manga. À première vue ça ressemble à un manga d’action, mais quand on va plus loin, c’est tellement plus complexe. Rien ne peut te préparer à ce qui s'y passe. Je suis en train de développer ce côté space opera dans mon prochain projet."

Aldous Huxley

5687

"En ce moment je lis Le meilleur des mondes. J'aime la science-fiction car c’est une manière plus créative de critiquer le présent que de juste le pointer du doigt. Si j’ai quelque chose à faire passer par ma musique, c’est un message écologique et spirituel. On est dans une période tellement importante pour l’humanité, il faut que les gens fassent un petit geste et arrêtent d’accuser les autres. J’essaie de garder un côté artistique, rêveur que j’aime bien. Mais je suis aussi influencé par des groupes que j’écoutais qui avaient des paroles engagées, dans le metal et la scène punk hardcore."

Pink Floyd

"J'essaie de m'inspirer des structures non linéaires et bizarres du rock progressif. Des groupes comme Pink Floyd, King Crimson, Between The Void... J’aime beaucoup le clip de "Welcome To The Machine" de Pink Floyd, ce côté totalement surréaliste. Quand je le regarde, je suis hypnotisé. Ça configure mon cerveau d’une manière totalement différente."

Arvo Pärt

"Arvo Pärt est un compositeur estonien de musique classique. On dirait un peu de la musique d’église. J'aime le côté spirituel de ce qu'il fait. J'aimerais que ma propre musique fasse un peu l'effet d'une prière... Que les gens ressentent quelque chose de mystique, d’impalpable, qui les fasse réfléchir sur leur propre vie."

Par François Oulac, publié le 23/10/2014

Copié

Pour vous :