Vous n'allez pas reconnaître Daniel Radcliffe dans le trailer de Swiss Army Man

Le rôle le plus fou de la carrière de l'acteur britannique.

Décidément, depuis la fin de la saga Harry Potter, Daniel Radcliffe aime jouer dans des petites productions. En témoignent ses participations dans Et (beaucoup) plus si affinités, Horns ou Crazy Amy. Et dernièrement, c'est dans une production au scénario bien barré que l'acteur britannique s'est retrouvé, Swiss Army Man, réalisé par Daniel Scheinert et Daniel Kwan.

Publicité

Son scénario ? Le voici :

"Hank (Paul Dano), un homme désespéré errant dans la nature, découvre un mystérieux cadavre (Daniel Radcliffe). Ils vont tous les deux embarquer dans un voyage épique afin de retrouver leur foyer. Lorsque Hank réalise que ce corps abandonné est la clé de sa survie, le suicidaire d'autrefois est forcé de convaincre un cadavre que la vie vaut la peine d'être vécu".

Le résultat donne un trailer déjanté qui voit l'excellent Paul Dano (Youth, Prisoners) cavaler joyeusement avec un Daniel Radcliffe dans un état plus que second. En effet, il incarne un cadavre aux pouvoirs surnaturels, ses flatulences ayant la puissance d'un moteur à réaction, son pénis utilisé comme un GPS et sa bouche ayant la capacité à projeter des objets. Oui, vous avez bien lu. À noter : l'idée de départ du film est partie d'"une blague de pet" selon les deux réalisateurs. Vu le scénario, ça ne nous étonne absolument pas.

Publicité

Et voilà ce qu'en disait Daniel Radcliffe lors de la présentation du film au festival de Sundance :

"Je sais que ce n'est pas un film pour tout le monde, mais les gens qui l'aiment en seront fans pour longtemps. Je le vois comme un triomphe de la créativité sur la technique. Nous n'aurions pas dû être capable de le faire. Mais nous avons réussi."

Si quelques voix se sont fait entendre pendant sa projection à Sundance – certains ne comprenant pas un scénario à base de pets –, Swiss Army Man est reparti avec le prix de la mise en scène. Chapeau.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 04/04/2016

Pour vous :