Daft Punk, Justice, Kavinsky, Phoenix à l'Élysée Montmartre ?

Des noms, la French Touch et des affiches un peu partout dans Paris pour un concert qui n'est en réalité qu'un hoax. Explications. 

Élysée Montmartre

L'affiche incriminée

Des affiches roses collées dans Paris. Des noms de groupes, une date et un lieu en ressortent : Daft Punk, Phoenix, Air, Kavinsky, Justice, Cassius, Sebastien Tellier à l'Élysée Montmartre le 2 juillet prochain. Malheureusement, cette affiche rêvée est un hoax aussi beau que l'affiche présentée : soit la crême de la French Touch deux ans après que la salle a brûlé en mars 2011. Ce fake a entraîné un buzz qui a eu des conséquences sur Garance Production, l'entreprise qui gère les locaux de l'Élysée Montmartre.

Publicité

A 20 minutes, Arnaud Lavergne de Garance Production a souligné :

On a entendu parler de ces affiches par un ami à la Biennale de Venise, explique Arnaud Lavergne de Garance, qui s’occupait de la salle avant l’incendie. Très vite, les appels depuis l’Italie sont arrivés au standard, aujourd’hui débordé.

Crédit Image : Martin Samson

Publicité

Des rumeurs évoquent André, un street artist  - qui fait partie de l'agence de publicité La Clique - qui aurait confectionné cette oeuvre. Contactée, l'agence nie en être à l'origine. L'oeuvre d'art n'a en tout cas pas été appréciée par Garance Production et le label Ed Banger. Toujours interrogé par 20 minutes, Arnaud Lavergne ne décolère pas :

Indirectement on est les victimes et ça nous fait de la peine, c’est notre salle et on l’a perdue, regrette Arnaud. Pour nous, ça n’a rien de rigolo. Des propriétaires menacent de porter plainte parce que leur mur, qui vient parfois d’être repeint, est couvert de ces affiches. Et demandent à Garance de payer le nettoyage.

Pendant ce temps là, Daft Punk continue la promotion de Random Access Memories à New York.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 06/06/2013

Copié

Pour vous :