Daft Punk aux Grammy : une reconstitution taïwanaise délirante

Les Taïwanais sont particulièrement connus pour le traitement de l'information internationale façon animation. On se souvient de la retranscription de l'affaire Gayet comme de l'affaire DSK dans des visuels plutôt glauques sinon ridicules. Cette semaine, c'est le média TomoNews qui a décidé de s'inscrire dans la culture pop en reprenant la victoire des Daft Punk aux Grammy Awards et les cinq récompenses qu'ils ont gagnées.

On revient à la fois sur la cérémonie (coucou Pharrell Williams et son chapeau Amish) et sur la création de Random Access Memories. Pour illustrer le travail de studio, le duo jette à la poubelle ses... ordinateurs. Simple et efficace. En japonais dans le texte, voilà ce que ça donne :

Par Konbini Staff, publié le 28/01/2014

Copié

Pour vous :