Crédit: Capture d’écran

DC Comics : un premier court métrage sur l'univers alternatif de Justice League

Oubliez tout ce que vous pensez connaitre sur DC. Fin Juillet, vous pourrez découvrir un univers alternatif incroyable, grâce à Justice League : Gods and monsters, mis en scène par Bruce Timm. Teaser, court métrage, et explications.

Harley Quinn (Crédit: Capture d'écran)

Harley Quinn (Crédit: Capture d'écran)

Bruce Timm est un mastodonte de l'animation et du monde des comics. C'est entre autre lui qui est à l'origine de la géniale série animée Batman des années 90, et le créateur avec Paul Dini de Harley Quinn, qui fait désormais figure d'institution dans l'univers de DC Comics et chez les fans.

Publicité

Près de vingt ans plus tard, la Warner Bros. lui a demandé de créer une nouvelle version de la Justice League, avec pour seule directive de "ne pas faire dans la continuité des anciennes versions". Le projet, nommé Justice League : Gods and Monsters, se devait d'être profondément novateur sur tous les plans, ce qui est le cas.

Déjà, sur la forme. Gods and Monsters a beaucoup évolué, devenant une forme hybride de création. Timm a raconté à Wired l'évolution de ce schéma :

Au départ, cela devait être une série télévisée, et puis c'est devenu un film. À une moment, quelqu'un a dit "et si on sortait des courts-métrages en ligne avant le film ?", puis c'est devenu "et si nous faisions une deuxième saison de ces courts ?". On écrit ce qui sera je pense un total de 10 épisodes, d'environ sept minutes chacun.

Publicité

Résultat : trois courts vont sortir cette semaine sur la chaîne YouTube de Machinima - dont le premier se trouve ci-dessous - avant la sortie du film directement en DVD et Blu-Ray le 28 juillet, puis une série de comics en ligne en quatre volumes le mois suivant, et la deuxième saison des courts-animés d'ici 2016. Une première.

Un monde alternatif

Le premier des trois Justice League : Gods and Monsters Chronicles, intitulé "Twisted", présente une Harley Quinn plus dérangée que jamais, attaquant Batman à coup de tronçonneuse. Une ambiance glauque agrémentée d'un homme chauve-souris qui n'a jamais aussi bien porté son nom, puisque le héros est ici également un vampire.

Publicité

"Je voulais garder des parties de la mythologie dans le projet", raconte Timm. Le principe de Gods and Monsters réside de fait dans l'équilibre que Timm et son équipe ont trouvé entre rester dans l'univers et s'en éloigner. Ainsi, dans cette version, Superman, qui a un bouc/barbiche, est le fils du général Zod, son ennemi juré; de même, Wonder Woman ici est la fille d'Arès, dieu de la guerre. Enfin, Batman serait la version vampire de Kirk Langstrom, vilain culte de la série animée.

Timm raconte, toujours chez Wired :

J'ai toujours eu l'impression que nous n'avions pas assez exploité ce personnage. Maintenant, c'est un scientifique dont la formule l'a transformé en un vampire chauve-souris humaine, plutôt qu'en homme chauve-souris.

Publicité

D'autres personnages de l'univers DC seront présents dans le film, surtout dans la deuxième saison. En attendant la sortie très prochaine des deux autres Chronicles, vous pouvez également regarder la bande-annonce du film, prévu pour le 18 Juillet.

Par Arthur Cios, publié le 09/06/2015

Copié

Pour vous :