Le mythique et increvable Nokia 3310 a 16 ans

Le 1er septembre 2000, le fabuleux Nokia 3310 était mis en vente.

Bien sûr, les smartphones sont géniaux. Ils ont ouvert la porte à des nouvelles formes incroyables de procrastination. Mais tout n’a pas toujours été rose depuis que nous avons abandonné nos vieux portables. Prenons donc une minute pour nous souvenir de tous les bons moments qu’on a passé à jouer à Snake sur cet appareil et rendre hommage à nos vieux téléphones.

"Casse toi... ou pas." via GIPHY

Publicité

La batterie increvable

Publicité

Premièrement, grâce à la batterie increvable du 3310, les bons moments duraient longtemps. Une semaine entière pouvait quasiment se passer avant qu’on commence à se demander où est passé le chargeur. Cela dit, les seules choses qu’on pouvait faire avec ces téléphones étaient : appeler, envoyer et recevoir des textos et jouer à Snake.

Snake

Tous ceux qui ont eu un 3310 ont probablement passé des heures sur ce jeu, si simple et pourtant tellement fantastique. Nourrir ce serpent pixélisé tout en évitant qu’il se morde la queue nous a appris à tous l'importance fondamentale de ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre.

Publicité

Les coques Tigrou et les sonneries Mozart

Aussi vieux soit-il, le Nokia 3310 offrait aussi des tonnes de possibilités de personnalisation, comme ces sonneries qu’on pouvait acheter en envoyant des textos au numéro qui apparaissait dans des pubs nazes à la télé.

On pouvait aussi complètement changer de look du jour au lendemain. Casser son téléphone, ce qui n’arrivait quasiment JAMAIS (#nokiaindestructible) était presque une bonne nouvelle. Il n’y avait qu’à dépenser 10 euros pour se payer une nouvelle coque et on pouvait se la péter devant les copains le lendemain. Rien à voir avec ces réparations d’écran de smartphone qui durent six mois.

Publicité

Traduction : "Le Nokia 3310 a 16 ans, vous vous souvenez de votre première coque ?"

L'art de l'envoi du texto

Enfin, souvenons-nous à quel point c’était fun d’envoyer des textos à l’époque… ou pas. Le T9 nous a donné des boutons. Chaque message prenait un temps fou à taper, et il fallait compter le nombre de caractères pour ne pas éclater trop vite sa Mobicarte. Pas étonnant que le langage texto soit apparu.

Nokia 3310, tu nous manques. Même si on est tous accros à nos smartphones.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Sophie Tobin, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :