Souvenirs souvenirs…

Vidéo : contemplez une IA jouant en live à Super Mario Bros

Rassurez-vous, de ce qu’on en voit, elle n’apprend vraiment pas vite.

Souvenirs, souvenirs… (Via YouTube)

Une intelligence artificielle programmée pour jouer à Mario, ça n’est pas tout à fait nouveau. Cela date en fait de 2015, quand le youtubeur SethBling publiait une vidéo d’une IA, MarI/O, jouant à Super Mario World.

Publicité

Ce qu’il y a de nouveau aujourd’hui, c’est que l’on peut regarder l’IA en direct sur YouTube. MarI/O s’illustre cette fois-ci dans Super Mario Bros. On la voit s’entraîner en direct et c’est fascinant :

Ce live stream n’est pas publié par SethBling, mais par un autre utilisateur, Einfach nerdig ("Nerd, tout simplement" en allemand) qui a réutilisé l’algorithme de MarI/O.

Publicité

Le live stream est troublant car la version actuelle semble tourner depuis maintenant 22 heures et le pauvre petit Mario n’arrive pas encore à aller très loin dans le niveau 3 : il tombe très vite dans le vide ou se fait tuer par les méchants. C’est très décevant. L’IA, souvent portée sur un piédestal, perd toute sa crédibilité.

Peut-être faudra-t-il beaucoup plus de temps à MarI/O pour être plus performante ? C’est une hypothèse plausible si l’on se réfère au récit de The Next Web qui a débusqué le live stream : à en croire leur screenshot, l’IA s’était entraînée depuis 16 jours et semblait très bien partie pour finir le niveau 2.

16 jours de boulot pour en arriver là. (© The Next Web, via YouTube)

Publicité

Quoi qu’il en soit, cette utilisation ludique de l’IA est un véritable bijou pour ceux qui s’intéressent au sujet. Surtout quand on sait comment ça marche. Car SethBling, dans sa vidéo initiale, nous explique un peu mieux comment fonctionne MarI/O : il s’agit d’une intelligence artificielle qui apprend toute seule – eh oui, le fameux machine learning.

Au tout début de la démonstration, Mario galère, comme dans le live stream : il ne va pas loin du tout et se fait bouffer rapidement. C’est en s’entraînant, à force d’échecs et de réussites, que le réseau de neurones artificiels se complexifie et progresse à chaque fois un peu plus dans son apprentissage.

Publicité

Rendez-vous dans dix jours pour voir si Mario parvient au niveau suivant.

Par Pierre Schneidermann, publié le 05/01/2018

Copié

Pour vous :