Par Rachid Majdoub

"King Kunta", extrait de l'excellent nouvel album du rappeur de Compton To Pimp A Butterfly, nous vient tout droit du hood, avec dans ses bagages fraîcheur et soleil.

"Aye aye nigga whats happenin' nigga, K Dot back in the hood nigga."

C'est bien à Compton, quartier de Kendrick Lamar, que l'on retrouve le rappeur entouré des siens. Filmé sous un "format Instagram", comprenez par là un format carré en 4/3 avec filtre, K Dot – qui au passage récupère son trône – arpente les rues de Los Angeles sous le soleil, pour le clip de "King Kunta".

Extrait de son excellent album To Pimp A Butterfly – en écoute ici – "King Kunta" est un oxymore en référence à Kunta Kinte, esclave africain du 18ème siècle. Un titre et un morceau qui représentent l'ascension d'un homme noir aux États-Unis, opprimé en tant qu'esclave (Kunta) puis dominant comme un roi (King) : pauvre par le passé et riche à présent. Une figure de style illustrée par la joie de vivre de Kendrick et son entourage, et qui rappelle cette punchline de Booba : "J'ai couru comme un esclave pour marcher comme un roi". Et comme le dit si bien le MC de Compton :

Life ain't shit but a fat vagina.