AccueilÉDITO

Comment Interstellar aurait dû se terminer

Publié le

par Louis Lepron

Si Interstellar a pu vous marquer, vous questionner, sachez que la fin originelle du film de Christopher Nolan aurait dû être complètement différente.

Comme vous le savez peut-être, Interstellar est un projet cinématographique dont la production a démarré en 2006. À l'origine, c'était Dreamworks, en lien avec Steven Spielberg, qui devait s'occuper de réaliser un scénario écrit par Jonathan Nolan. Si l'adaptation des écrits est abandonnée par le réalisateur d'Indiana Jones, le projet est repris par Christopher Nolan six ans plus tard, en 2012.

Au programme, une relecture du scénario avec des éléments scientifiques plus poussés, aidé par le physicien américain Kip Thorne, dont le scénario est basé sur son travail. Si certains éléments ont été modifiés par le réalisateur d'Inception, comme le fait que Murph était, à l'origine, un garçon dans les premiers brouillons, il s'agit surtout de la fin qui a été complètement modifiée.

[Spoilers !] 

Si l'on en revient à l'histoire, vous vous souviendrez que Matthew McConaughey, aka Joseph Cooper, décide de plonger dans le trou noir Gargantua situé près de la planète océan "Miller". Il atterrit dans une espèce de cinquième dimension qui permettait au père qu'il était de communiquer avec sa fille Murphy, jouée par Jessica Chastain. D'après Jonathan Nolan qui parlait lors d'un évènement promotionnel, la conclusion du film aurait dû comporter "l'effondrement d'un trou de ver au moment où Cooper essaye tant bien que mal de communiquer des données".

Qu'est-ce que ça signifie, en gros ? Pour faire simple, Interstellar n'aurait pas dû finir sur une fin heureuse, un classique happy end. Ce qui veut dire que Matthew McConaughey n'aurait pu rencontrer sa fille avec 64 ans de plus au compteur. En somme, le final aurait dû être beaucoup plus sombre, avec un héros qui réussit sa mission scientifique mais meurt au cours de son processus.

Si Interstellar a été justement présenté comme un film ayant travaillé sérieusement ses fils scénaristiques scientifiques, ce qui nous avait d'ailleurs donné envie de le voir avec un ingénieur en aérospatiale, la fin du film que l'on connaît semble avoir privilégié l'émotion au réalisme.

Et l'une des explications de ce retournement de scénario a été soulevée par Jonathan Nolan :

C'était quelque chose qui m'était cher, mais Chris [Christopher Nolan, ndlr] a trouvé que c'était trop de science à digérer d'un seul coup pour le public.

Sinon, vous pouvez toujours voir la version Interstellar réalisée avec 20 petits dollars :