Par Sophie Laroche

Avec "Temps électrique", le groupe de Rennes signe un morceau sombre et nostalgique.

On ne vous cache pas qu'au début on ne misait pas vraiment sur les gars de Columbine. Peut-être trop nonchalants ou trop absurdes, on trouvait qu'à ce jeu il leur manquait la substance d'un Vald ou la précision de Nusky & Vaati. Cependant, le clip de "Temps électrique", troisième extrait de leur prochain album, Enfants terribles, nous a fait revoir notre jugement.

Avec ce morceau produit par Skuna, le collectif de Rennes duquel est issu le loufoque Lorenzo, propose un son tendre et mélancolique, sur lequel Foda C et Lujipeka rappent de façon désabusée, l'amour lâche et le changement de vie. Un son qui annonce leur second album, et qui tranche avec ce qu'on avait pu entendre sur Clubbing for Columbine.

Explorant des horizons obscurs, leur plume se fait plus sobre, tout comme leur clip qui nous montre, en toute simplicité, le collectif interpréter le morceau tout en visionnant la vidéo du titre "Les Prélis". Un clip plein de symbolique, qui est aussi le plus visionné du groupe avec ses 3 millions de vues. Un marqueur de leur succès qui n'est sûrement pas éphémère.

La sortie du deuxième album de Columbine, Enfant terribles, est prévue pour le 21 avril.