Par Rachid Majdoub

Du grand Vald, tout simplement.

C'est une journée spéciale que vous propose Vald sur Konbini. Trois clips pour un même son, "Urbanisme", extrait de son prochain EP NQNT 2 (qu'on vous conseille vivement) prévu pour le 25 septembre.

Trois vidéos dans lesquelles on suit le rappeur du 93 – que nous avions d'ailleurs rencontré pour une Selfinterview très matinale – dans son quotidien, lors de trois moments différents d'une même et folle journée. Un triptyque qu'il présente comme "la plus grande trilogie depuis Star Wars : 'Urbanisme', une œuvre unique jamais vue sur Terre".

11h43 : le premier moment de vie d'une journée longue et riche en rebondissements.

15h57 : le deuxième moment de vie d'une journée presque terminée et toujours aussi riche.

18h35 : mais que se passe-t-il dans le dernier clip ? La réponse juste ici :

"Aucune volonté de troller"

Après la diffusion, l'explication. Vald nous confie qu'il s'agit de "trois contenus différents, pour marquer l'Histoire". Trois vidéos, "qui disent la même chose, mais pas trop". Avec une "volonté de faire un clip où il ne se passe rien". Une trilogie dont la "trame est bien plus étoffée que celle de Star Wars" pour un résultat "bien plus haletant que Scream".

Plus sérieusement, derrière ce projet, "il y a une vraie démarche artistique, et aucune volonté de troller". Une démarche qui a conduit à tourner une quarantaine de fois la vidéo en plan-séquence, pour trois bonnes prises qui ont finalement donné ces trois clips. Pour ce qui est des citations en fin de vidéo, elles sont juste là "pour perdre les gens", les désorienter.

Enfin, Vald nous apprend que chaque horaires de diffusion des clips correspond à un numéro de calibre. Parce que "l'heure du calibre, ça représente le hood." Et :

"Le hood, dans cette horrible rue où c'est toujours la même merde, c'est d'aller acheter des clopes".