AccueilÉDITO

Le nouveau clip de M.I.A. censuré par Universal

Publié le

par Naomi Clément

Sorti en novembre 2013, le quatrième album de la chanteuse M.I.A., Matangi, comporte une flopée de morceaux produits par les pontes actuels de la musique électronique. Parmi ces producteurs reconnus, le Français Surkin, Switch (avec qui Diplo avait créé Major Lazer en 2009), ou encore The Partysquad, un collectif de producteurs allemand.

M.I.A. dévoile aujourd'hui le clip d'un des titres produit par The Partysquad : "Double Bubble Trouble." Un clip qui dénonce la sombre globalisation de l'imprimante 3D, celle-là même qui permet la fabrication d'armes à domicile. Ainsi, la vidéo de trois minutes s'ouvre sur la confection d'un pistolet et pose une question : "What if you could make weapons like this in your own home, using what's called a 3 dimensional printer?"

Produit par M.I.A. elle-même, le clip offre une esthétique homemade faite de plans de mômes en pleine séance de danse, de fumette ou de selfies. Sur Twitter, la chanteuse d'origine sri-lankaise confiait qu'il s'agissait de la première vidéo qu'elle réalisait depuis celle produite pour le groupe Elastica, "Mad Dog God Dam", en 2010.

Censurée par son propre label

Ce n'est pas l'unique fait que relate le compte Twitter de M.I.A.. Cette nuit, le clip de "Double Bubble Trouble" s'est en effet vu supprimé de la Toile par UMG. Un acronyme derrière lequel se cache Universal Music Group, le propre label de M.I.A..

La raison apparente de cette censure ? Les "copyright grounds", ces fameux droits d'auteurs. Une fausse justification de la part d'Universal. La version officielle pencherait plutôt vers un conflit entre l'artiste et le label.

En effet, toujours sur son compte Twitter (sa plateforme de communication favorite), M.I.A. expliquait qu'Universal ne s'était toujours pas décidé à diffuser son clip, bien que celui-ci soit entre les mains du label depuis plusieurs jours. Elle l'aurait donc téléchargé sur son propre compte YouTube, sans l'accord d'UMG :

Alors, pour remettre le clip en ligne, la chanteuse s'est comme à son habitude empressée de retweeter toutes les personnes qui cherchaient en vain à visionner le clip de "Double Bubble Trouble". France, Russie, Malaisie... les messages proviennent des quatre coins du globe.

Finalement, quelques heures plus tard, à force de RT massifs, la vidéo est de nouveau disponible sur YouTube. M.I.A. est rodée : en juillet 2013, le teaser de son documentaire avait déjà été supprimé de la Toile. Là aussi, la bataille de M.I.A. s'était soldée par une victoire.

À voir aussi sur konbini :