AccueilCinéma

Le cinéma de genre a rarement été aussi bien représenté aux Oscars

Publié le

par Arthur Cios

Get Out (2017) © Universal Pictures International

Entre La Forme de l’eau, Get Out, Logan ou encore Blade Runner 2049, c’est une belle année pour les films de genre.

S’il est vrai que la plupart des cinéphiles les plus snobs ont longtemps pu renier le cinéma dit "de genre", la situation est en train d’évoluer. Grave en est l’exemple le plus flagrant : 2017 restera l’année où l’on a vu (presque pour la première fois) les amateurs de cinéma d’auteur et les fans de films de genre vanter haut et fort ensemble la qualité du premier film de Julia Ducournau. Quand Les Cahiers du cinéma défendent un film avec la même force que Mad Movies, ça laisse rêveur. En dehors de l’Hexagone, ce changement se constate aussi – et les Oscars 2018 en sont la preuve.

Techniquement, un film de genre est un long-métrage respectant un corpus de codes associés à des styles particuliers, loin du mainstream et du cinéma d’auteur — on pense à la science-fiction, mais aussi au western italien ou encore aux films gore. Aux Oscars on ne verra jamais de séries B, que l’on associe pourtant instinctivement au cinéma de genre dans l’imaginaire collectif – et en même temps, un film à la Grave serait peut-être trop pointu pour l’Académie (et c’est bien dommage).

Attention, ici, on va brasser un peu plus large : pour faire simple, on parlera des films de SF/horreur/super-héros, sous-représentés dans les grandes cérémonies du septième art.

Cinéma de genre et Oscars : je t’aime, moi non plus

On ne peut pas vraiment dire que les Oscars boudent le cinéma de genre en soi. C’est même plutôt faux. Après tout, Psychose a reçu plusieurs nominations, tout comme 2001, l’Odyssée de l’espace et Rencontre du troisième type. Plus récemment, on pourrait citer Le Silence des agneaux, The Dark Knight, Mad Max : Fury Road ou même Premier contact.

Néanmoins, cela n’a pas été toujours simple. Pas mal de films cultes ont beau avoir été nommés, nombreux sont ceux n’ayant pas eu accès au saint Graal : une nomination dans la catégorie Meilleur film. Comment expliquer que Psychose, 2001, l’Odyssée de l’espace, Rosemary’s Baby, Rencontre du troisième type, Alien, Shining (qui n’a eu aucune nomination, aucune !), Blade Runner, Terminator, Retour vers le futur, Matrix, Les Fils de l’homme ou encore Le Labyrinthe de Pan n’aient pas eu de nomination dans la catégorie phare des Oscars ?

Pour certains, il y aurait une forme de rejet des films ne rentrant pas dans les moules "traditionnels", de la part de l’Académie des Oscars. Cette dernière aurait tendance à célébrer des drames, mais rarement des comédies ou des films comme ceux-là. Ainsi, le fait que La Forme de l’eau, Get Out, Blade Runner 2049 et Logan fassent partie des nommés est assez symbolique. Surtout que ces derniers sont nommés dans les catégories les plus importantes.

Un cru 2018 important pour l’histoire du cinéma de genre

La Forme de l’eau, la sublime fable fantastique de Guillermo Del Toro, est le long-métrage le plus nommé (13 fois en l’occurrence) de cette année : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice, Meilleure actrice dans un second rôle, Meilleur acteur dans un second rôle, Meilleur scénario original, Meilleure photographie et une flopée d’autres nominations techniques. Non seulement l’art du cinéaste mexicain est enfin jugé à sa juste valeur, mais ce drame/film de monstres devrait repartir avec des statuettes largement méritées.

Comme si cela ne suffisait pas, le film d’horreur de Jordan Peele Get Out est lui aussi dans la liste des films concourant pour les catégories Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur acteur et Meilleur scénario original – oui, nous considérons contre vents et marées que l’on peut considérer Get Out comme un film d’horreur.

Cela fait 26 ans qu’un film sorti en février de l’année précédant la cérémonie n’avait pas été dans la course pour le titre de meilleur film (il s’agissait en l’occurrence du Silence des agneaux). Sinon, le dernier long-métrage à l’arrière-goût de film d’horreur à avoir été nommé dans cette catégorie date de 2011 (Black Swan).

Enfin, la nomination pour Meilleure photographie (un des meilleurs oscars techniques quand même) pour Blade Runner 2049 met en valeur les qualités artistiques d’un film de science-fiction, sequel d’un titre culte. Surtout, voir Logan nommé pour Meilleur scénario adapté est une immense reconnaissance par l’Académie pour les films de super-héros, dont l’unique récompense pour le moment fut pour la performance exceptionnelle de Heath Ledger dans The Dark Knight.

Une belle année donc pour le cinéma de genre. Reste à voir si tous ces films repartiront avec des statuettes ou non.

À voir aussi sur konbini :