AccueilÉDITO

Daft Punk, Drake : Chilly Gonzales analyse les classiques pop

Publié le

par Tomas Statius

"Génie musical" auto-proclamé, pianiste sautant allègrement du hip-hop à la musique électronique en passant par des collaborations inspirées avec la chanteuse Feist ou les Daft Punk, Chilly Gonzales se distingue du reste de ses contemporains par un rapport scientifique à la musique.

C'est le sens qu'il faut donner au titre qu'il s'attribue. Loin d'être vaniteux, Jason Beck de son vrai nom, a une oreille rare, un talent pour analyser et vulgariser la musique à la lumière de ses connaissances en matière d'harmonie. Ce qui lui a valu de composer une partie du titre "Within" du Random Access Memories des robots masqués, une corde à son arc qu'il démontrait face caméra dans l'interview qu'il donnait au site Creators Project.

Un traitement "académique" que le Canadien prescrit depuis quelques semaines aux "classiques" de la pop moderne en partenariat avec la radio allemande 1Live (prononcez "Einslive" dans la langue de Goethe).

Après "Get Lucky", c'est une analyse fine du titre "Hold Up We're Going Home" que le pianiste propose. Ou comment décrire la difficulté d'une pop facile en apparence.

À voir aussi sur konbini :