AccueilÉDITO

Enfin une carte pour savoir qui a couché avec qui dans le hip-hop américain

Publié le

par Louis Josse

© HotNewHipHop

Il semble que le milieu du hip-hop américain soit un bien petit monde, replié sur lui-même. Cette "Hip-hop dating map" ("carte des relations amoureuses dans le hip-hop"), réalisée par le site HotNewHipHop, en est l'illustration parfaite.

On entend par "entre-soi" la tendance qu'ont certains individus à ne côtoyer que des gens du même milieu, voire du même lieu. Ça marche aussi pour les histoires d'amour (ou de cul). Le penchant, qui n'a échappé à personne, qu'ont les artistes à se caser avec d'autres artistes (acteur avec actrice, chanteur avec chanteuse ...) – et même plus précisément avec des artistes du même genre musical – a été étudié par le site américain HotNewsHipHop, qui s'est penché sur l'historique des relations avérées et supposées dans le milieu du hip-hop US. Et ça donne la carte suivante.

(© <em>HotNewsHipHop</em>)

En grande partie "grâce" à la famille Kardashian, on respecte ici parfaitement la fameuse loi des six degrés de séparation, selon laquelle nous ne serions séparés d'un inconnu que par six relations (les amis des amis de tes amis, etc.). Une drôle de théorie élaborée par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929, et étudiée par la suite par le célèbre sociologue américain Stanley Milgram, qui la rebaptisera "phénomène du petit monde".

Si tout ça ne vous dit absolument rien, le rappeur Rick Ross avait parlé du phénomène avec beaucoup moins de subtilité dans sa chanson "Same Hoes", dénonçant le cercle très réduit des relations dans le milieu. Attention en revanche : le clip s'éloigne assez clairement de la recherche en sciences sociales.

À voir aussi sur konbini :