AccueilÉDITO

Une carte interactive des goûts musicaux aux États-Unis

Publié le

par Théo Chapuis

"La musique que l'Amérique écoute". C'est l'ambitieux titre sous lequel le site Movoto.com a déployé une carte interactive, visible ci-dessous. La plateforme prétend indiquer les styles musicaux les plus écoutés du pays et a pour motto que "les choix musicaux ne concernent pas que la musique. Ils évoquent aussi la mode, la philosophie et la façon de vivre également". À bon entendeur.

On note une concentration de fans de rock à New York, Minneapolis et Los Angeles. Il y aura de forts risques de musique électronique à-la-David-Guetta (EDM) à Miami, mais aussi San Francisco, Chicago et Milwaukee. Le rap se maintient sans problème dans ses bastions historiques East Coast et West Coast mais surprend par sa forte concentration à Minneapolis et Seattle également.

Tout le reste est plus ou moins attendu : chutes de metal et de punk principalement sur la côte ouest, de belles éclaircies indie se concentrant sur les côtes et aux abords du Texas. On relève aussi la dépression blues arrivant par le sud, s'engouffrant par le delta du Mississippi – leur Mistral à eux – et trouvant aussi un foyer de précipitations de gammes pentatoniques autour de New York.

Quand le secteur immobilier vous parle musique

Mais qui est Movoto ? Un site de musique ? De sociologues ? De cartographes en herbe ? Pas du tout : c'est une plateforme d'immobilier. Aucun rapport avec la musique, donc. Ce qui explique peut-être que ses sources qui ont permis d'élaborer cette carte proviennent d'une étude datant d'il y a presque dix ans, une autre d'un institut d'analyses économiques dont les données ont été mises à jour en 2013 et... Wikipédia.

L'intention et les sources sont là. D'ailleurs, Movoto dit s'être également inspiré d'un article de The Atlantic datant de 2012 intitulé "La géographie des scènes musicales américaines". Pourtant, quelque chose cloche. Même si elle se basait sur plusieurs informations et des études, auriez-vous confiance en une carte qui vous proposerait la même analyse géographique de la musique en France, si elle provenait d'une entreprise d'immobilier ?

Je vous laisse, je vais consulter les offres immobilières de NME. Je cherche un charmant cottage dans le Kent.

À voir aussi sur konbini :