(©Warner Bros.)

L’effrayant Ça domine le box-office américain pour son second week-end d’exploitation

La nouvelle adaptation du livre Ça de Stephen King fait trembler le box-office américain pour le deuxième week-end.

(© Warner Bros.)

Le clown le plus effrayant du cinéma semble fasciner le public. Avec plus de 50,25 millions d’euros (60 millions de dollars) de bénéfices pour sa deuxième semaine (week-end du 15 au 17 septembre) et cumulant un total de plus de 182 millions d’euros (218 millions de dollars) de recettes accumulées sur deux semaines d’exploitation aux États-Unis (environ 371 millions de dollars de recettes mondiales), Ça devient le huitième plus gros succès de l’année.

Publicité

Le site Collider souligne même le fait qu’il pourrait, dans quelques jours, dépasser en termes de rentabilité, deux piliers du box-office de cette année : Fast and Furious et Logan qui ont rapporté, uniquement au box-office américain, environ 225 millions de dollars (188 millions d’euros) et 226 millions de dollars (environ 189 millions d’euros). En effet, le long-métrage basé sur le roman de Stephen King a coûté 35 millions de dollars (29 millions d’euros) tandis que ces deux autres blockbusters avaient un budget, respectivement, de 250 millions de dollars (209 millions d’euros) et 97 millions de dollars (81 millions d’euros).

Il pourrait battre L'Exorciste

Par ailleurs, Première relève que le film d’horreur réalisé par Andrés Muschietti pourrait être, s’il bat L’Exorciste, le film d’horreur au plus gros succès. Le long-métrage de William Friedkin, sorti en 1973, avait rapporté 232,9 millions de dollars (environ 194 millions d’euros) au box-office américain de l’époque.

Concernant le reste du box-office américain de ce dernier week-end, Ça se place devant American Assassin de Michael Cuesta qui récolte environ 14,8 millions de dollars (environ 11 millions d’euros) et Mother! de Darren Aronofsky qui rassemble 7,5 millions de dollars (environ 6 millions d’euros).

Publicité

Le film, qui sortira mercredi (20 septembre) en France, semble bien parti pour connaître un succès équivalent.

Par , publié le 18/09/2017

Pour vous :