Écoutez à quoi ressemble un titre de Britney Spears sans Auto-Tune

Depuis quelques jours un enregistrement d'une démo de Britney Spears a fuité sur la Toile. Il permet de se faire une idée de la teneur d'un tube sans Auto-Tune.

À quoi ressemble la démo d'un titre d'une pop star ? Prenons, au hasard, Britney Spears. Disons qu'on a eu la chance d'avoir accès à un titre en chantier de son dernier et huitième album Britney Jean. Il s'appelle "Alien" et voilà ce qu'il donne, avant que n'ait été ajouté le moindre effet Auto-Tune, ce fameux logiciel qui permet de corriger la tonalité de la voix et les fausses notes :

Cette démo a fuité sur la Toile via une vidéo. Téléchargée sur YouTube, vite effacée, elle n'a pas empêché les internautes de se moquer sur les réseaux sociaux des fausses notes qu'enchaîne la chanteuse américaine, entre "Elle chante comme moi", "Elle a toujours chanté faux" ou "J'ai écouté et c'est juste horrible".

Publicité

Pour mieux comprendre le changement entre la démo et la version finalisée de la chanson, écoutez :

Peu après le leak de la chanson, William Orbit, producteur du septième album de la chanteuse, s'est empressé de prendre la défense de la popstar sur Facebook, indiquant qu'il s'agissait d'une "première prise" :

Publicité

J'aimerais dire que lors de la première prise de n'importe quel chanteur, au début d'une longue session, on peut entendre une multitude de vocalisations afin de se chauffer la voix. L'échauffement est essentiel pour un professionnel, de la même manière qu'un coureur s'étire. Le problème c'est que [cette démo] n'aurait pas dû être partagée à des millions de personnes.

D'après The Verge, même si une chanteuse s'échauffe sur une démo que personne n'écoutera, "la plupart des vocalises doivent essayer de sonner juste". Et de conclure : "De toute façon Britney Spears n'a pas à s'en faire si elle doit oublier l'Auto-Tune au cours de sa tournée : la chanteuse fait du playback pendant ses concerts".

L'AutoTune, utilisé pour la première fois en 1998 au service d'un tube de Cher ("Believe") a depuis connu son lot d'artistes qui ont utilisé ses effets. Pour la défense de Britney Spears, on considère que près de 90% des grosses productions internationales utilisent aujourd'hui ses services, sans pour autant l'assumer. Au royaume de l'Auto-Tune, le soupçon du lissage des notes est partout.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 10/07/2014

Pour vous :