AccueilÉDITO

Avec la BittBoy, jouez à moult jeux rétro pour pas grand-chose

Publié le

par Benjamin Benoit

La BittBoy est une nouvelle console alternative qui permet de jouer à quelques jeux NES et Famicom.

Je ne sais pas vous, mais j’ai une petite obsession pour les consoles pirates, les consoles bootleg et autres compilations relativement légales de vieux jeux 8-bits et 16-bits. Pas les "XWouane", "PS Vitu" ou "Nintendu Swotch" que vous trouverez dans les machines attrape-jouet de la fête foraine du coin, mais bien de cette kilotonne de consoles improbables, comme la fameuse PolyStation, ici testée avec un max de bonne humeur par l’animateur Marcus il y a plus de dix ans. (Idéal pour une pause déjeuner.)

Si c’est également votre cas, réjouissez-vous ! Vous pouvez maintenant ajouter la BittBoy à votre collection. Cette nouvelle console d’un éditeur tiers consacrée au retrogaming n’est pas un revival de console précise, mais bien une espèce de gloubi-boulga vous permettant de faire revivre pas moins de 300 jeux Nintendo.

Une console pas d’une légalité optimale

L’engin est une minuscule reprise de la GameBoy première génération qui tiendrait dans la main, avec une croix directionnelle et quatre boutons façon Super Nintendo. La batterie, robuste, se recharge via un câble micro-USB ; pas besoin de débloquer un budget piles donc. Avec son tout petit écran de 2 pouces (d’une impressionnante qualité), il rentre dans toutes les poches et est rétroéclairé.

Deuxième bonne nouvelle : il est livré avec un câble RCA/AV, pour éventuellement brancher la chose à votre télé. Celui-ci étant court, il vous demande de vous coller un peu à l’écran, mais permet de retrouver les sensations des boutons d’antan avec un écran bien plus grand. Cette sélection comprend une quinzaine de jeux majeurs, des vieilleries sur NES et Famicom, ainsi que quelques versions modifiées et improbables qui tournent dans ce genre de consoles. Le tout accessible en naviguant dans un unique menu, où un Tic (de Tic et Tac) vous toise d’un regard rieur. Tout cela est émulé, donc pas d’une légalité optimale. Un port micro-SD, qui n’a pas l’air de marcher, est disponible pour augmenter une bibliothèque, qu’il n’est pas possible d’augmenter, ce qui n’a aucun sens.

La BittBoy est une console chinoise de meilleure qualité que la moyenne, mais en attendant l’expérience Super NES Mini, si jamais vous êtes intéressé, elle est vendue 30 dollars.

À voir aussi sur konbini :