Voilà pourquoi Bill Murray est toujours aussi cool

L'acteur Bill Murray est connu pour son humour décapant et ses rôles dans des comédies devenues cultes, de SOS Fantômes à Un jour sans fin. Et s'il a toujours réussi à nous faire rire à l'écran, sur Internet l'acteur fétiche de Wes Anderson semble ne rien avoir perdu de son sens aigu du second degré.

Ce week-end, l'acteur de 63 ans s'est prêté au jeu du "Ask Me Anything" sur le site web Reddit, un forum très populaire outre-Atlantique. Les internautes peuvent poser toutes sortes de questions et obtenir une réponse immédiate. Et Murray s'en donne à coeur joie, en parlant de lui, des cornichons, du Japon, du golf et de ses expériences sur différents tournages. Petite sélection des meilleures réponses.

bill murray

Bill Murray, tout simplement

Publicité

 Ça te fait quoi d'être aussi génial ?

En fait, je n'étais pas préparé à être aussi génial. C'est un peu un choc. C'est un choc de se réveiller tous les matins et de baigner dans cette lumière violette.

 Est-ce que tu aimes les sandwichs aux cornichons et au beurre de cacahuète ?

Publicité

J'aime les cornichons, j'en mets dans tous mes sandwichs. Mais je ne les ai jamais mélangés au beurre de cacahuète, même si j'adore ça aussi. Je suis d'ailleurs assez surpris de ne jamais l'avoir fait car j'aime tellement les deux !

Si tu pouvais remonter le temps et rencontrer la personne de ton choix, ce serait qui ?

J'aime bien les scientifiques, ils sont marrants. Albert Einstein était un mec plutôt cool. Mais le truc avec Einstein, c'est que c'était un physicien théoricien, donc il avait plein de théories. C'était juste un mec intelligent. Je suis assez intéressé par la génétique aussi. Je pense que j'aurais aimé rencontrer Gregor Mendel. Parce que c'était un moine qui a tout découvert par lui-même. C'était un esprit intelligent, un esprit connecté.

Publicité

Quel a été le tournage le plus amusant pour toi ?

J'ai fait un film avec Jim Jarmusch intitulé Broken Flowers, et j'ai vraiment apprécié le tournage. J'ai aimé le script qu'il a écrit. Il m'a demandé si je pouvais être dans le film et j'ai répondu : "Je dois rester chez moi, mais si tu fais un film que je peux tourner à une heure de chez moi, je suis partant".

Publicité

Donc il s'est débrouillé et j'ai fait le film. Quand le tournage s'est achevé, je me suis dit : "Ce film est tellement bien que je devrais arrêter". Je n'ai pas pensé que je ne pourrais pas faire mieux que Broken Flowers, une production complètement maîtrisée et magnifique, c'est juste que j'avais fait tout ce que je pouvais comme acteur. Et six mois plus tard, quelqu'un m'a demandé de travailler de nouveau et je l'ai fait.

Au Japon, quelle a été ton expérience la plus étrange ?

Je mangeais dans un Sushi Bar et j'avais un livre que j'avais appelé Comment pécho en japonais. C'était un petit livre avec des questions comme "Peut-on aller sur le siège arrière ?", "Tes parents sont-ils au courant de mon existence?", "As-tu une heure pour rentrer ?".

Je m'amusais à les poser à tous les maîtres sushi, et je me marrais beaucoup. Mais ce jour là, l'un d'eux m'a demandé si je voulais de l'anguille fraîche. J'ai répondu que oui. Il est donc revenu avec une anguille vivante, il me l'a montrée, il est retourné à l'arrière du restaurant pendant dix secondes. Il était de retour ensuite avec une anguille plus du tout vivante. C'était la chose la plus fraîche que je n'ai jamais mangée. C'était assez drôle de voir quelque chose de vivant puis dans mon assiette, 30 secondes plus tard.

Que penses-tu de la weed récréative [légale dans deux États aux USA depuis le 1er janvier 2014, ndlr] ? 

Bon, c'est une question importante, n'est-ce pas ? Car on parle de récréation là, et c'est un truc pour lequel tout le monde est favorable. On parle aussi d'une chose illégale depuis des années et le cannabis est responsable d'une grande partie des personnes incarcérées [...]. Les gens sont en train de réaliser que la guerre contre les drogues est un échec.

Je pense que la terreur autour de la marijuana est beaucoup trop exagérée. Les gens n'y accordent plus autant d'importance depuis qu'il y a le crack et la crystal meth [...]. Les psychiatres recommandent de fumer de l'herbe plutôt que de boire si l'on est stressé. Ce sont des anciens remèdes - l'alcool et la fumette - et il y a eu des lois qui les contrent uniquement depuis 100 ans.

Quelle a été ton expérience sur Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson ?

C'était vraiment hyper drôle parce que ça n'arrêtait jamais. On était une brochette de marrants. On est tout d'abord allé dans la ferme d'un ami, et on y est resté des jours pendant que l'on tournait et la nuit on faisait des festins et on se racontait des histoires. On a vraiment mangé BEAUCOUP de nourriture délicieuse et de vin. J'y suis resté jusqu'au moment où les gens commençaient à littéralement tomber de leur chaise. Après on est allé à un autre endroit pour refaire la même chose puis on est resté dans le Nord de l'Italie pendant un moment. C'était vraiment la fête.

Après Wes travaillait en Angleterre pendant trois jours pour ré-enregistrer et je l'ai rejoins. Mais ça m'a pris que 70 minutes, donc c'était cool. Je suis ensuite allé à Paris pour ne tourner que 20 minutes [...]. Le frère de Wes, Eric, a fait un super travail sur les personnages, il était incroyable. Pour moi c'était lui qui faisait le travail crucial sur le film. Et les artisans qui bossaient en Angleterre et qui construisaient les décors, c'était comme voir en backstage le travail des artistes les plus pointus.

Quand est-ce que tu as joué au golf pour la dernière fois et quel est ton endroit préféré pour y jouer ?

Mon endroit préféré pour jouer au golf, c'est l'Irlande. C'est là d'où viennent mes ancêtres, et c'est le plus beau pays pour y jouer. La dernière fois, c'était quand je travaillais à Hawaii avec Emma Stone. Un jour, j'y ai joué avec Scott Simpson et trois autres mecs hawaiiens qui était hyper drôles et l'un d'eux était même le champion du club. Et quand tu joues avec de bons joueurs, tu es encore meilleur, ça élève ton niveau de jeu. "Une marée haute élève tous les bateaux" : vous la connaissez celle là ?

Bref, j'ai tellement bien joué que j'ai gagné 50 dollars.

Par Constance Bloch, publié le 23/01/2014

Copié

Pour vous :