Balam Acab compose une version aquatique d'Helios

La musique de certains artistes reste imprégnée de toutes sortes de choses, parfois de façon définitive. En dévoilant sa vision du titre de Kirsty Keatch et de José Padilla, Balam Acab prouve une nouvelle fois qu'il a fait de l'eau son élément de prédilection. 

Il y a un an, Alec Koone présentait "Wander/Wonder", son premier album ; un bijou aquatique dans lequel étaient réunis tous les sons et textures de son univers, des mélodies ondoyantes et sablonneuses aux bruits perceptibles dans l'océan et ses profondeurs abyssales. Bien loin de tout ce qui se faisait en matière d'ambient, la musique de Balam Acab avait dès lors marqué les esprits, du moins de ceux qui avaient pu l'apercevoir. Le jeune américain avait depuis repris son souffle en s'éloignant brièvement de ce qu'il composait habituellement -"Ass Pop" et son remix du titre de *NSYNC notamment.

Publicité

A la même époque que la sortie de son précédent album, Balam Acab replonge aujourd'hui sous la surface de l'eau pour y puiser de nouvelles ressources. En résulte une nouvelle création d'Alec Koone, aussi ravissante que les morceaux qui constituaient ses premiers essais ; le tout accompagné d'un visuel pour le moins explicite.

Par , publié le 13/08/2012

Pour vous :