New York City Ballet dancer Arthur Mitchell in 1963. (Photo by Jack Mitchell/Getty Images)

Arthur Mitchell, le premier danseur étoile noir américain, est décédé

Arthur Mitchell s’est éteint mercredi à l’âge de 84 ans des suites d’une insuffisance rénale et cardiaque.

New York City Ballet, Arthur Mitchell, 1963. (Photo by Jack Mitchell/Getty Images)

Le danseur afro-américain ouvrait la voie à d’autres, il y a plus de 50 ans, en dansant aux côtés d’une ballerine blanche au sein du célèbre New York City Ballet.

Publicité

Né en 1934, il commença la danse classique à l’âge tardif de 18 ans et fut le premier homme noir à être admis dans une compagnie professionnelle, le New York City Ballet en 1955. Deux ans plus tard, George Balanchine, chorégraphe et fondateur de la compagnie, lui offrait un rôle principal dans son chef-d’œuvre Agon, qui comportait un duo avec la danseuse Diana Adams.

C’était du jamais vu : un homme noir dansant avec une Blanche au sein d’une institution emblématique. "Imagines-tu l’audace dont il faut faire preuve pour faire danser un Afro-Américain et Diana Adams, l’essence même et la pureté incarnée de la danse caucasienne ? disait le danseur dans une interview au New York Times en janvier dernier. Tout le monde était contre. Il savait à quoi s’attendre, et m’avait dit, 'Tu sais, il va falloir être parfait.'"

Publicité

Un exemple pour les danseurs afro-américains

Au total, Mitchell dansa pour le City Ballet pendant seize ans. Lors de la mort de Martin Luther King, en 1968, il décide de quitter la compagnie et de fonder le Dance Theatre of Harlem pour montrer que les Noirs pouvaient aussi faire de la danse classique. Les premiers cours se dérouleront dans un ancien parking de la 152e rue. "Il croyait en un monde où tout le monde pouvait avoir accès à cette forme d’art", a dit Anna Glass, la directrice actuelle de la compagnie, à AP News.

Le monde de la danse rend hommage à la star. Misty Copeland, danseuse étoile du prestigieux American Ballet Theatre, lui dédiait plusieurs posts sur Instagram : 

"Merci monsieur Mitchell d'avoir aidé à changer le monde de la danse classique pour notre communauté ! Ton influence perdurera. Premier danseur étoile noir du @nycballet !!! Tu m'as comblée, à travers nos conversations, ton art et simplement en existant en tant que corps noir dans le milieu de la danse classique."

Publicité

Soixante ans après les premiers pas d'Arthur Mitchell avec le New York City Ballet, en juin 2015, Misty Copland devenait la première Noire américaine à être promue danseuse étoile de l'American Ballet Theatre.

Par clara hernanz, publié le 20/09/2018

Pour vous :