AccueilÉDITO

Après la NES, la Super Nintendo aurait aussi droit à sa version miniature pour Noël

Publié le

par Thibault Prévost

Nintendo s'apprêterait à annoncer la mise en vente de la version miniature de l'iconique console Super Nintendo pour Noël, après le succès de la NES Mini.

La SNES dans toute sa majesté. (© WIkimedia Commons)

Au moins maintenant, on comprend un peu mieux la décision pour le moins surprenante de Nintendo, qui décidait de ne pas réapprovisionner le monde en NES Classic Mini alors que la version miniature de la toute première console Nintendo, ressortie l'année dernière avec un lot de 30 jeux préchargés, se trouvait en rupture de stock à peu près partout (en France, il s'en serait écoulé près de 90 000, selon Gamekult). Résultat : les prix sont montés en flèche, au point de transformer cette console abordable et sans prétention en un objet rare et hors de prix.

Mais ce 19 avril, le site Eurogamer nous fournit enfin une explication : Nintendo s'apprêterait à lancer sur le marché la nouvelle version de son concept, la Super NES Classic Mini qui, vous l'aurez compris, applique la même cure de jouvence à.. la Super Nintendo. Un véritable dolmen du jeu vidéo, sorti en Europe en 1992, qui colonise rapidement les foyers du monde entier et sucre à toute une génération d'enfants des heures d'existence à coups de licence à la Super Mario World, Donkey Kong Country, Super Mario Kart, Street Fighter ou F-Zero. Dix ans plus tard, en 2003, après 49 millions d'exemplaires écoulés, la vénérable SNES prenait les chemins du placard – pour info, elle était toujours disponible à la vente lorsque la Playstation 2 sortait, c'est dire.

Encore un catalogue de jeux fixe ? Sérieusement ?

Pour Nintendo, contacté par Eurogamer, la SNES relookée en Classic Mini, actuellement en développement, reprendra le même système que la NES Classic Mini, à savoir un système plug-and-play et un catalogue de jeux pré-installés et "inamovible", du moins pour les non-modders. Une décision franchement débile lorsque l'on se souvient de la réaction du public en réalisant que les jeux n'étaient pas interchangeables sur la NES Classic Mini, et la facilité (du moins pour qui n'a pas peur de se salir les mains) avec laquelle le disque dur de la console avait été pénétré et modifié par les communautés de modders. Sans même parler de l'absence de connexion Internet, presque criminelle en 2017.

Messieurs de Nintendo, un système ouvert accompagné d'une plateforme de téléchargement de titres aurait été bien plus judicieux. On attend avec impatience la confirmation des informations d'Eurogamer, l'entreprise n'ayant rien annoncé de son côté, car l'arrivée d'une Super Nintendo Mini serait vraiment une bonne nouvelle pour les fans du retrogaming de salon.

À voir aussi sur konbini :