Pour "Alright", Kendrick Lamar vient de sortir le clip de l'année

Kendrick Lamar poète, Kendrick Lamar prophète, puis Kendrick Lamar martyr... dans le clip d'"Alright", qui marquera assurément son temps.

Kendrick Lamar fait partie de ces très rares artistes à refléter leur temps, à décrire la société, à raconter le quotidien. Le rappeur de Compton illustre une nouvelle fois ce talent avec le clip d'"Alright", l'un des morceaux phares de son excellent troisième album To Pimp A Butterfly.

Publicité

Réalisé par Colin Tilley, ce court métrage en noir et blanc fascine, que ce soit visuellement ou par son symbolisme. Après un monologue de Kendrick Lamar sur les maux qui l'entourent, une deuxième séquence montre le rappeur à bord d'une voiture, rappant quelques mesures inédites le tout entouré de ses acolytes de Black Hippy et TDE en la personne de Schoolboy Q, Jay Rock et Ab-Soul.

La suite : un King Kunta flottant littéralement dans les rues d'Oakland, tel un ange gardien sur sa communauté californienne qui observe les événements de la ville. Jusqu'au sacrifice ultime, au cours duquel il fera face à un policier dans ce clip à couper le souffle qui reflète les violences policières à l'égard de la communauté afro-américaine.

"Nigga, we gon' be alright"

Publicité

Kendrick Lamar en tête-à-tête avec Tupac

Ils sont les fers de lance de la West Coast. Ils ont les mêmes principes. L'un, Tupac, est le "père spirituel" de l'autre, Kendrick. Pour la première fois, nous avons fait se confronter les deux rappeurs et leurs discours, sur des sujets comme le respect, la mixité dans les ghettos, les femmes, la responsabilité des rappeurs ou encore le changement dans la société.

Dans cette optique, 2Pac interroge Kendrick Lamar sur des questions qui ont toujours autant d'importance près de 20 ans après sa mort.

Publicité

Par Rachid Majdoub, publié le 01/07/2015

Copié

Pour vous :