AccueilÉDITO

Alicia Keys et Stella McCartney s’associent pour lutter contre le cancer du sein

Publié le

par Justina Bakutyte

Deux femmes d’exception réunies pour sauver plus de femmes.

Aux États-Unis, depuis 1985, le mois d’octobre est dédié à la prévention du cancer du sein. Des campagnes pour lever des fonds pour la recherche sont menées. Les ONG, le gouvernement et des mécènes privés se rallient à cette cause. Dans le monde de l’art et de la mode aussi, on s’engage, comme le prouve la dernière collaboration entre la styliste Stella McCartney et Alicia Keys.

Stella McCartney, dont la mère est décédée d’un cancer du sein en 1998 s’associe depuis plusieurs années pour batailler sur le front du cancer du sein. Par le passé, Cara Delevingne et Kate Moss ont notamment participé à ces campagnes. Cette année cependant, c’est Alicia Keys qui s’est impliquée dans la campagne, afin de "mettre en lumière les inégalités d’accès aux programmes de détection précoce".

"D’après les statistiques, les Afro-Américaines ont 42 % plus de chance de mourir d’un cancer du sein", explique un texte sur le site de la styliste.

Ce constat est corroboré par un article publié par l’American Cancer Society qui dévoile que "si les femmes noires sont historiquement moins touchées que les femmes blanches, le taux de mortalité est plus haut. En 2012, le taux de mortalité était supérieur de 42 % chez les femmes noires".

Ce taux de survie plus bas chez les femmes Afro-Américaines est en partie lié à un diagnostic plus tardif que chez tous les autres groupes ethniques aux États-Unis. Les femmes atteintes de la maladie sont en moyenne diagnostiquées à 58 ans aux États-Unis, contre 62 ans chez les femmes noires.

Par cette campagne associée, Stella McCartney et Alicia Keys veulent pousser à une prise en charge plus rapide des efforts de détection de la maladie. Tous les profits des ventes du soutien-gorge Ophelia Whistling (145 euros) et de l’ensemble de sous-vêtements Poppy Pink iront donc au Centre d’examen du cancer du sein Sloan Kettering de Harlem, ainsi qu’au Centre Linda McCartney à Liverpool.

D’après le site d’Alicia Keys, l’artiste "est très concernée par la promotion de la détection précoce et la fin des tabous qui entourent cette maladie". Elle s’est également exprimée sur son lien particulier à cette cause sur sa page Instagram :

"Je n’en ai jamais parlé, mais ma mère a survécu à un cancer du sein. Nous sommes tous touchés par le cancer du sein et c’est pourquoi je m’associe à ma sœur @stellamccartney pour lancer le débat et encourager chaque femme à se faire examiner."

Cette édition limitée de lingerie sera disponible dès le premier octobre dans les magasins de Stella McCartney et sur Internet.

A post shared by Alicia Keys (@aliciakeys) on

À lire -> Louis Vuitton a été élue meilleure marque de mode au monde

À voir aussi sur konbini :