La version remasterisée d’Age of Empires en 4K est dispo

Sorti en 1997, le jeu de stratégie d’Ensemble Studios a marqué sa génération. En 2018, Age of Empires : Definitive Edition lui rendra hommage.

Grecs, Égyptiens, Perses, Babyloniens, âge de pierre, âge du bronze, catapultes, trébuchets, ressources céréalières, tours de garde, prêtres, moines-soldats, bateaux phéniciens et acier de Damas… Age of Empires, sorti sur PC en 1997, n’est pas uniquement un formidable jeu de stratégie en temps réel capable de vous scotcher des heures durant devant un écran avec l’anxiété d’un empereur en pleine campagne expansionniste, non : c’était aussi un putain de cours avancé d’histoire des civilisations, infiniment plus fun et ludique que les manuels scolaires.

Publicité

Dans sa suite la plus célèbre, centrée sur le Moyen Âge, quand Gengis Khan et ses hordes viennent personnellement raser un empire que vous construisez patiemment depuis sept siècles en résistant inlassablement contre tous types d’envahisseurs, vous vous souvenez parfaitement de son existence, même deux décennies après.

Ça tombe bien, puisque à l’occasion des 20 ans du titre, Microsoft avait annoncé il y a quelques mois la sortie d’Age of Empires : Definitive Edition, un opus qui ressuscite le titre original en lui offrant, au passage, un joli et nécessaire ravalement de façade : nouvelle interface utilisateur, nouvelle bande-son enregistrée avec un orchestre symphonique, correction d’une série de bugs, et un support Xbox Live pour le multijoueur en ligne.

Si le joueur retrouvera avec émotion les douze civilisations du titre de 1997, il pourra également découvrir un nouvel arc narratif avec l’extension Rise of Rome – pour un total de dix campagnes et 16 civilisations. Et pour les vrais malades de retrogaming, un mode "classique" vous permettra de retrouver les sensations (et les graphismes) du jeu original.

Publicité

Bref, une véritable remasterisation qui est enfin disponible depuis le 20 février, et qui touche un titre qui, contrairement à Age of Empires II, n’avait jamais connu de nouvelle sortie, pas même sur Steam – pour y jouer, il fallait dégoter, légalement ou non, une copie du CD-ROM (oui, les enfants) et une version de Windows 98 pour se replonger dans l’enfer des conquêtes pixelisées de la fin du dernier millénaire.

Désormais, il suffit de débourser 20 euros pour mettre la main sur le bébé. Attention cependant, de nombreux bugs ont été reportés depuis sa sortie.

Publicité

Article écrit le 13 juin 2017, mis à jour le 19 janvier puis le 22 février 2018.

Par Thibault Prévost, publié le 22/02/2018

Pour vous :