AccueilÉDITO

Cet ado de 16 ans est propriétaire d'un label de vinyles

Publié le

par Louis Lepron

Il a 16 ans, est un lycéen américain vivant à Détroit et possède une particularité : il est propriétaire d'un label de vinyles. On vous a dit qu'il avait 16 ans ? 

Des lunettes noires vissées sur la tête, une coupe au bol et 16 ans au compteur : on vous présente Jarett Koral. Non, vous n'êtes pas face à un lycéen américain ordinaire. Derrière une petite bouille sympathique se cache un gérant de label de vinyles habitant Détroit. Voilà trois ans, il a lancé Jett Plastic Recordings à l'âge de 14 ans, tout simplement.

L'idée lui est venue d'une manière très simple : il y a une demande, il a répondu par une offre.

J'ai eu l'idée en 2012, j'en ai parlé à Greg Beyer, un musicien local qui cherchait à sortir son album à cette époque.

Pour ce faire et financer le lancement du label, Jarett a dû puiser dans sa propre collection de disques pour les vendre, réusissant à se faire 2000 dollars afin d'avoir la possibilité de presser des vinyles. Si le premier disque est celui du groupe de Beyer, After Dark Amusement Park, la discographie de l'entrepreneur mélange blues, punk, hardcore et rock'n roll.

Comme l'explique un reportage de la chaîne de télévision Click On Detroit, Jarret Koral a baigné dans la musique dès son plus jeune âge, son oncle étant le propriétaire de Melodies & Memories, un disquaire de la Motor Town. Et ses disques, comme il le montre face caméra, ont une particularité : à même le vinyle, on peut y lire les paroles des titres.

video platformvideo managementvideo solutionsvideo player

L'objectif du label, on le trouve sur la page "À propos" du site officiel du label : "promouvoir des groupes et artistes à la fois locaux ou nationaux et donner une chance à leur musique d'être proposée au format vinyle".

Récemment, il s'est même occupé de creuser les sillons de The Pizza Underground, aka le groupe de Macaulay Culkin, la star du film culte Maman, j'ai raté l'avion. Et Jarret de préciser :

Je ne me fais pas beaucoup d'argent avec ça, mais c'est cool et au moins j'ai quelque chose à montrer.

À voir aussi sur konbini :