AccueilÉDITO

Après 3 semaines de couvaison, Abraham Poincheval est l'heureux "papa" d'un poussin

Publié le

par Mejda Dihi

Abraham Poincheval, le 29 mars 2017, premier jour de sa performance au palais De Tokyo. (© Thierry Orban/Getty Images)

L'artiste Abraham Poincheval a vu éclore son premier poussin, et ce n'est pas une blague.

Abraham Poincheval, le 29 mars 2017, premier jour de sa performance au palais de Tokyo. (© Thierry Orban/Getty Images)

Le miracle a eu lieu ce mardi 18 avril : l'artiste contemporain Abraham Poincheval, qui couve depuis trois semaines des œufs dans le cadre d'une performance au palais de Tokyo, à Paris, a réussi a faire éclore son premier poussin. Habitué des performances extrêmes l'artiste de 44 ans n'en n'est pas à son coup d'essai.

Abraham Poincheval a déjà hiberné dans un ours empaillé au Musée de la chasse durant treize jours, a passé une semaine à 20 mètres de haut, juché sur une plateforme installée devant la gare de Lyon, et s'est enfermé huit jours dans une pierre. C'est donc tout naturellement qu'il s'est lancé dans sa nouvelle performance intitulée Œuf, inspiré de Toine, une nouvelle de Guy de Maupassant dont le personnage éponyme, immobilisé par une attaque cardiaque, est forcé par sa femme de couver des œufs.

Abraham Poincheval a commencé sa performance le 29 mars. Sur son site, le palais de Tokyo annonce "une durée indicative de 21 à 26 jours". L'artiste s'est enfermé dans une boîte en Plexiglas où la température est maintenue à 37 degrés afin de couver des œufs jusqu'à leur éclosion. L'expérience est particulièrement épuisante, puisque l'artiste ne s'autorise qu'une demi-heure de pause par jour et ne lui accordait que très peu de sommeil. "Ça a été très dur pour lui, beaucoup plus dur que lorsqu'il était enfermé dans un rocher de douze tonnes", a déclaré un porte-parole du palais de Tokyo à l'AFP.

Quant aux poussins, ils devraient connaître une douce existence puisqu'ils couleront des jours heureux dans la ferme normande du père de l'artiste.

À voir aussi sur konbini :