72 photos pour 72 heures de folie à la Route du Rock

Au sortir de la 25ème édition de la Route du Rock, notre tendresse pour le festival breton n'en est sortie que plus grande. Trois jours et 72 photos pour saisir les raisons de notre béguin.

Attention, marathon ! Armé de son appareil photo, Mathieu Foucher a documenté la Route du Rock 2015 du début à la fin, captant instants live, déambulations, déguisements et toiles de tentes. Les visages de festivaliers hébétés, surpris, en proie au plaisir, à la surprise ou à quantité d'autres sentiments s'exprimant grâce aux muscles faciaux révèlent s'il le faut encore que la Route du Rock, l'un de nos festivals d'été préférés, reste 25 ans après son premier larsen l'un des meilleurs lieux pour s'amuser en bottes de pluie à la mi-août.

A lire -> A la Route du Rock, j'ai cherché l'esprit de Björk, j'ai trouvé celui de Foals

Publicité

Sur place pendant trois jours, le photographe a couvert 72 heures de fête et de musique, de bière et de boue, de maquillage et de cirés jaunes, de sable et de lunettes de soleil, de galettes saucisses et de cigarettes qui font rire. La Route du Rock en 72 photos, c'est par ici :

Forever Pavot et sa pop psyché ont ouvert la danse

Forever Pavot et sa pop psyché ont ouvert la danse

Peut-être la plus belle basse du festival

Peut-être la plus belle basse du festival

Publicité

Cette navette, bien des festivaliers la connaissent

Cette navette, bien des festivaliers la connaissent

Le chanteur d'Algiers nous montre sa guitare sous un jour rare

Algiers côté pile

Algiers côté face

Algiers côté face 

Publicité

Vendredi soir, le site du Fort Saint-Père était détrempé

Vendredi soir, le site du Fort Saint-Père était détrempé

On imagine qu'un instant, le chanteur de Girls Band a pensé pouvoir enlever son t-shirt par le bas

On imagine qu'un instant, le chanteur de Girls Band a pensé pouvoir enlever son t-shirt par le bas

Il y avait déjà bien du monde le premier soir du festival de Saint-Malo

Il y avait déjà bien du monde le premier soir du festival de Saint-Malo

Publicité

Le chanteur de Girls Band s'est habillé couleurs locales

Le chanteur de Girls Band s'est vêtu aux couleurs locales

Ratata commence...

Ratatat commence...

... et le déluge de guitares solo par-dessus ce son si lissé fait son œuvre à merveille

... et le déluge de guitares solo par-dessus ce son si lissé fait son œuvre à merveille

_MG_1913

Mention spéciale à leurs visuels "perroquets multipliés symétriquement"

_MG_1958

"J'AI DIT : T'AS PAS DU FEU ?"

_MG_1981

Ratatat a conquis les festivaliers

Instant mignon, les pieds dans la boue, la tête dans les nuages

Instant mignon, les pieds dans la boue, la tête dans les nuages

Mention spéciale à la scénographie simple mais très efficace de Rone

Mention spéciale à la scénographie simple mais très efficace de Rone

Dans le public, certains s'abandonnent à la danse, d'autres sont attentifs

Dans le public, certains s'abandonnent à la danse, d'autres sont attentifs

Fait rigolo : de retour à Saint-Malo après les concerts de la première journée, on croise deux noctambules armés de chercheurs de métaux. A l'heure de notre départ, ils n'avaient rien trouvé

Fait rigolo : de retour à Saint-Malo après les concerts de la première journée, on croise deux noctambules armés de chercheurs de métaux. A l'heure de notre départ, ils n'avaient rien trouvé

Retour à la plage de Saint-Malo pour le concert de l'après-midi

Retour à la plage de Saint-Malo pour le concert de l'après-midi

Flavien Berger a beau être une révélation récente, il déroule ses chansons électroniques devant un public d'ores et déjà acquis (Crédits image : Theo Chapuis pour Konbini)

Flavien Berger a beau être une révélation récente, il déroule ses chansons électroniques devant un public d'ores et déjà acquis (Crédits image : Theo Chapuis pour Konbini)

La piscine de mer de Saint-Malo, un havre de frais (Crédits image : Theo Chapuis pour Konbini)

La piscine de mer de Saint-Malo, un havre de frais (Crédits image : Theo Chapuis pour Konbini)

En plus de faire de la musique très chouette, Flavien Berger est très sympa

En plus de faire de la musique très chouette, Flavien Berger est très sympa – restez à l'écoute, on vous livrera son interview très bientôt

Au camping, on pouvait croiser ça

Au camping, on pouvait croiser ça...

... ou encore ça. Bon, filons aux concerts...

... ou encore ça. Bon, filons aux concerts...

Depuis Saint-Malo, retour au Fort Saint-Père en fin d'après-midi, avec la masse de festivaliers

Retour dans l'enceinte du Fort Saint-Père

Hinds (anciennement Deers) est la fraîcheur incarnée

Hinds (anciennement Deers) est la fraîcheur incarnée

Hinds, toujours

Hinds, toujours

En festival, la vie est dure...

En festival, la vie est dure...

Le chanteur de Foals, Yannis Philippakis, peu avant de monter sur scène

Le chanteur de Foals, Yannis Philippakis, peu avant de monter sur scène

Annoncé en remplacement de Björk, le groupe d'Oxford a fait forte impression

Annoncé en remplacement de Björk, le groupe d'Oxford a fait forte impression

Au premier rang de Foals

Au premier rang de Foals

Même Aurélie Filippetti était là !

Même Aurélie Filippetti était là !

Veni, vidi, vici. Björk aurait-elle déchaîné une telle fureur rock ?

Veni, vidi, vici. Björk aurait-elle déchaîné une telle fureur rock ?

C'est le moment de se boire une bonne clope et de s'allumer une p'tite bière, pas vrai ?

C'est le moment de se boire une bonne clope et de s'allumer une p'tite bière, pas vrai ?

La techno de Daniel Avery a fait trembler les remparts du fort

La techno de Daniel Avery a fait trembler les remparts du fort

Un temps fort du festival pour tous les adeptes de boom-boom

Un temps fort du festival pour tous les adeptes de boom-boom

La fin de la soirée se guette au loin

La fin de la soirée se guette au loin

Cette cigarette

Cette cigarette

Pour certains, il est encore temps de s'amuser

Pour certains, il est encore temps de s'amuser

T*H*U*G L*I*F*E

T*H*U*G L*I*F*E

Un conseil : si votre déguisement n'est pas terrible en allant au festival, ne vous plaignez pas de la tronche que vous aurez en sortant des festivaliers

Un conseil : si votre déguisement n'est pas terrible en allant au festival, ne vous plaignez pas de la tronche que vous aurez en sortant

Dans la navette retour à Saint-Malo

Dans la navette retour à Saint-Malo

Le rock, c'est un business petit

Le rock, c'est un business petit

Dès l'ouverture du festival, le dimanche après-midi, pour la dernière journée

Dès l'ouverture du festival, le dimanche après-midi, pour la dernière journée

Un festivalier nous présente la seule blonde qu'il a pécho cette année

Un festivalier nous présente la seule blonde qu'il a pécho cette année

Father John Mistyque

Father John Mistyque

Hippy love

Hippy love

Qu'est-ce qu'on disait sur les déguisements, déjà ? ...

Qu'est-ce qu'on disait sur les déguisements, déjà ? ...

... Oh puis non, laissez tomber

... Oh puis non, laissez tomber

A la Route du Rock, il y a trop de rayures

À la Route du Rock, il y a trop de rayures

Figurez-vous que Zach Galifianakis joue super bien de la guitare

Figurez-vous que Zach Galifianakis joue super bien de la guitare

Savages, l'une des performances les plus inoubliables de la Route du Rock 2015

Savages, l'une des performances les plus inoubliables de l'édition 2015

Jenny Beth est une chanteuse habitée qui redonne des couleurs au rock en 2015

Jenny Beth est une chanteuse habitée qui redonne des couleurs au rock en 2015

La fête, partout, tout le temps

La fête, partout, tout le temps

Ride, une reformation dont on se serait finalement passé

Ride, une reformation dont on se serait finalement passé

L'envers du décor : derrière la scène, une armée de techniciens gère les captations

L'envers du décor : derrière la scène, une armée de techniciens gère les captations

L'état du site après trois journées à le piétiner

Croyez-moi ou non mais après trois journées à le piétiner, le site est de plus en plus moelleux

Alors, cette Route du Rock, c'est comment ?

Alors, cette Route du Rock, c'était comment ?

_MG_5203

Elle a tué le soleil

_MG_5220

On ne sait toujours pas ce que Dan Deacon joue comme musique, mais c'est diablement efficace

_MG_5251

On t'a reconnue, la festivalière du Hellfest

_MG_5253

La Bretagne, cette nation de marins qui ne s'arrêtent jamais de vouloir naviguer

_MG_5289

Une hygiène dentaire impeccable en festival, c'est assez remarquable pour être noté

"Cheer up"

"Cheer up"

The Juan Maclean a fait danser les adeptes de l'écurie DFA

The Juan Maclean a fait danser les adeptes de l'écurie DFA

Peut-être reste-t-il des covoiturages pour rentrer...

"Fasse qu'il reste des covoiturages pour rentrer à Paris..."

Quand Jungle ondule...

Quand Jungle ondule...

... les milliers de fans de Jungle ondulent

... les milliers de fans de Jungle ondulent

La fin est proche

La fin est proche, non ?

Blanche Neige cherche ses sept nains

Blanche Neige cherche ses sept nains

A l'année prochaine

À l'année prochaine !

La dernière navette

Et pour finir, la dernière navette

Sauf mention contraire, toutes les photos sont la propriété de Mathieu Foucher

Par Théo Chapuis, publié le 21/08/2015

Pour vous :