6 juin : journée internationale de Slayer

Le 6 juin est célébré par les fans de metal du monde entier comme la journée internationale de Slayer. Sans blague.

Slayer
Slayer : the early days.

Le saviez-vous ? Le 6 juin de chaque année, c'est la Saint Norbert. Mais depuis le 6 juin 2006, c'est surtout la journée internationale de Slayer. Ou International Slayer Day en version originale.

Publicité

Vous ne savez pas qui est Slayer ? Vous avez tort. Slayer est un groupe de metal formé au tout début des années 80 dans la baie de San Francisco. Il joue un thrash metal rapide, agressif et absolument addictif. En 1986, le quatuor sort un disque qui fera d'eux des légendes vivantes : Reign In Blood. Évidemment, le groupe ne plaît pas à tout le monde. Imagerie sataniste, codes du IIIème Reich... Slayer est la preuve vivante que c'est aussi ça qui rend culte.

Slayer - Angel Of Death

Tellement culte, en fait, que pour certains, Slayer n'est pas un groupe de metal. Slayer est le metal. Parmi les metalheads qui partagent ce point de vue, certains ont même consacré un site à cette fête.

Publicité

Pour célébrer l'événement comme il se doit, la plateforme vous propose d'accomplir l'une ou plusieurs des taches suivantes  :

  1. Écouter Slayer à fond dans votre voiture.
  2. Écouter Slayer à fond chez vous.
  3. Écouter Slayer à fond sur votre lieu de travail.
  4. Écouter Slayer à fond dans n'importe quel lieu public de votre choix.

Par contre il déconseille celles-ci :

Publicité

  1. Prendre sa journée. Ne pas aller travailler. Écouter Slayer.
  2. Organiser une énorme fête dans son quartier en bloquant toute une rue. Passer les albums de Slayer à fond toute la soirée. Se débrouiller pour que des patrouilles et des hélicoptères de police arrivent sur place. Finir le tout sous la forme d'une gigantesque émeute.
  3. Tagger des logos de Slayer sur des églises, des synagogues ou des cimetières.
  4. Jouer des reprises de Slayer avec votre groupe.
  5. Tuer le chien de son voisin et dire que c'est la faute de Slayer.

On se contentera de suivre les conseils de ce site à la lettre et avec ferveur. Surtout parce que le guitariste originel du groupe, Jeff Hanneman, est décédé cette année. Et de déterrer cette archive absolument parfaite pour illustrer notre détresse et à utiliser sans modération : le cri de Tom Araya isolé au début de la chanson "Angel Of Death".

Publicité

Mais si, vous savez, cette chanson qui parle de Josef Mengele...

On vous conseille également : 

Par Théo Chapuis, publié le 06/06/2013

Copié

Pour vous :