20 bonnes raisons d'aller aux Transmusicales de Rennes

Vous avez les pieds qui bougent, les mains qui vous démangent et les oreilles en manque de douceurs ? Offrez-vous un voyage aux Rencontres Transmusicales de Rennes. Vous saurez tout sur les groupes qui émergeront dans les mois à venir. 

Publicité

Faut-il réellement des bonnes raisons pour se rendre aux Rencontres Transmusicales de Rennes ? Le doute plane, mais puisqu’il n’y a jamais de certitudes. Rien que pour vous, on vous livre vingt bonnes raisons et des poussières de venir festoyer devant la crème de la crème des musiques actuelles.

Les Évidences

  1. Parce qu’il est nécessaire de s’engraisser avec un scoubidou à Sainte-Anne et de le vomir au Parc Expo dix heures plus tard après s’être fait payer des bolées de cidre toute la soirée. Tout comme de s’engraisser avec des galettes-saucisses au Parc Expo et de ne pas les vomir, même après cinquante pintes. Parce qu’un Breton, ça ne rend jamais ce qu’on lui donne.
  2. Parce qu’il faut y aller tous les ans. Et qu’il y a fort longtemps, les Mayas ont dit qu’on risquerait de crever deux semaines après la trente-quatrième édition des Transmusicales. S’ils se sont pas plantés et que c’est la dernière, ça serait super dommage de rater ça quand même.

  3. Parce que c’est l’occasion d’y voir les groupes qu’on verra tourner en 2013 (si les Mayas avaient tort), et de pouvoir dire à ses copains de foncer voir tel groupe ou d’éviter absolument tel artiste. En gros, d'être influent.

  4. Parce que c’est l’occasion de se faire des copains à qui on aura pas besoin de donner de conseils parce qu’ils auront été aux Trans.

  5. Parce que Rennes ne vit que pour les Trans pendant quelques jours. Et qu’il faut absolument voir ça.

  6. Parce qu’à côté des Trans, il y a le meilleur festival off Bars en Trans. Et quand on ne sait pas où faire son apéro avant d’aller au Parc Expo, on va dans un bar, on écoute un groupe génial, un demi à la main, et on achète leur EP en sortant.

  7. Parce que c’est l’occasion ou jamais de rentrer avec une rock star et de coucher avec elle à l’hôtel. Et c’est pas négligeable. Dans le pire des cas, si la rock star est trop prude et qu’on a pas de thunes pour aller à l’hôtel, on peut toujours tomber sur son amoureux de primaire en plein milieu du Hall 9 et on dort dans son canapé (ou son lit).

  8. Parce que c’est vraiment pas cher pour voir quasiment cent groupes (vu que je suis pas super fort en maths, j’en ai compté 94, mais de toute façon le don d’ubiquité étant relativement rare chez les humains, personne n’en verra autant).

  9. Parce que quand un groupe est nul, il y a forcément un groupe bien qui joue ailleurs. Et si c’est pas le cas, il existe toujours cet endroit génial et super prisé en festival : le bar.

  10. Parce qu’en marge du festival, il y a des conférences, rencontres, débats et autres table rondes organisées. En somme : un excellent endroit où passer une gueule de bois en se cultivant un peu.

Publicité

Les Artistes

  1. Parce qu’on va tous prendre une claque devant le krautrock allemand (logique) de Camera le jeudi soir au Hall 4, un hall d’ailleurs renommé Chris Mix Stage, à 21h.

  2. Parce qu’on a espoir de percer ce fascinant mystère qu’est Petite Noir (qui ouvre pour Foals en ce moment, gage de qualité) au Hall 4 à 21h45 le vendredi.

  3. Parce que Nantes envahira Rennes le temps d’un week-end sans qu’un aucun Rennais ne vienne s’en plaindre. En effet, Pégase occupera L’Etage vendredi à 14h45, Madeon sera Hall 4 vendredi à 23h45, et c’est au Hall 3 qu’on verra Von Pariahs, à 1h15.

  4. Parce que ce sera une invasion de groupes caennais, et qu’ils sont tous très recommandables : Clockwork Of The Moon (15h55), Bow Low (17h05) etGoldwave (18h15) seront à L’Etage jeudi. Mais ce serait oublier la présence du petit génie Superpoze au Hall 9 à 21h30 le samedi, et celle de Gomina à L’Etage le même jour, rendez-vous à 14h45.

  5. Parce qu’il va falloir trancher entre Skip&Die (Hall 4, samedi, 4h15) et Phoebe Jean & The Airforce (Hall 4, vendredi, 23h20). On pourra dire ce qu’on veut, ces deux artistes font de la post-pop. Et les deux ne pourront pas cartonner. C’est l’heure de placer les paris.

  6. Parce qu’il va falloir beaucoup de drogues pour vivre au Hall 9 le samedi, entre la trap signée UZ (23h30) ou TNGHT (1h), les techno-frenchies Black Strobe (22h30) et Spitzer (4h30) ou le dubstep de Zeds Dead (2h). Mais on y trouvera forcément beaucoup de bonheur.

  7. Parce qu’il va falloir beaucoup d’alcool pour ne pas rigoler devant la clôture du samedi qui sera orchestrée par Cuir! Moustache (5h15 au Hall 4).

  8. Parce que c’est la dernière occasion de voir des pépites indé françaises avant qu’elles explosent : Sarah W_Papsun le vendredi au Hall 9 à 3h40, O Safari le même jour à L’Etage à 15h55 ou Melody’s Echo Chamber au Hall 3 à 21h45.

  9. Parce que programmer un groupe qui s’appelle Hot Panda (samedi, Hall 3, 2h15), c’est clairement un appel destiné à tous les pandas de France à se déshabiller et à copuler. Ou alors j’ai mal compris.

  10. Parce qu’il va falloir passer beaucoup de temps à L’Aire Libre (du mercredi au dimanche) pour découvrir toute la galaxie bordelaise Iceberg.

Article écrit par Sinh Blum et Clémentine Blue. 

Publicité

Par Konbini Staff, publié le 28/11/2012

Copié

Pour vous :