featuredImage

20 000 lieux sur la Terre : Caño Cristales, la rivière arc-en-ciel en Colombie

Notre chère planète regorge d’endroits extraordinaires et atypiques. Notre série 20 000 lieux sur la Terre vous propose d’en découvrir quelques-uns.

Aux quatre coins de la planète, la nature ne cesse de nous émerveiller. Alors qu’au Ghana, la rivière Daldykan est surnommée "la rivière de sang" à cause de sa couleur rouge, Caño Cristales, en Colombie, possède quant à elle un nuancier de pas moins de cinq couleurs différentes.

Une publication partagée par YumaJai (@yumajai) le

Située en plein cœur du parc national de la ville de La Macarena, à 150 kilomètres au sud de Bogota, la capitale, Caño Cristales a longtemps été aux prises des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc), avant qu’elles ne libèrent cette zone en 2009. Encore truffée de militaires, la région est entièrement sécurisée en 2010.

Depuis, les touristes affluent en nombre pour admirer cette incroyable rivière multicolore, que l’on surnomme aussi "l’arc-en-ciel liquide", "le ruisseau des cristaux" ou encore "la rivière échappée du paradis".

La magie d’une plante endémique

Tous les ans, à la même période, soit dès le mois de septembre et jusqu’en novembre seulement, Caño Cristales revêt ses plus beaux habits colorés. Entre la saison sèche et la saison humide, la mousse présente sur les rochers fleurit grâce à la diminution du niveau de l’eau, qui permet de laisser entrer les rayons du soleil. La floraison sous-marine permet aux algues et aux plantes de se développer, leur couleur devenant alors rouge, magenta ou violette.

Une publication partagée par @zilx7 le

Sébastien Cœur, qui s’y est rendu en 2015, explique sur le blog de Terra Group que ces teintes de couleur sont dues à la présence d’une plante aquatique endémique, la Macarenia clavigera :

"Selon son emplacement et son exposition au soleil, elle tapisse le lit de cette rivière de teintes vertes, rouges ou rosées, couplées de couleurs plus ocres, jaunes, ou bien tendant vers le noir donné par le sable et certaines roches."

Les autres couleurs sont quant à elles dues à la couleur du sable (jaune) ou aux nuances de l’eau, allant du vert au bleu clair ou plus foncé. Digne d’une fresque impressionniste, le paysage de Caño Cristales vaut aussi le détour pour ses formations spectaculaires. Outre ses impressionnantes couleurs, la rivière dispose de cascades, de piscines naturelles, de vasques et de tunnels qui donnent une tout autre dimension au lieu.

Un écosystème fragile

Pur et jusqu’à présent préservé du tourisme de masse, Caño Cristales dispose d’un accès réglementé et réservé à quelques personnes seulement par jour. Naturellement, il est interdit de se baigner au milieu des plantes endémiques qui donnent un aspect rosé à la rivière, d’autant plus si l’on s’est enduit le corps de crème solaire ou d’anti-moustiques, qui pourraient leur être fatals. Néanmoins, l’afflux touristique ne cesse d’augmenter : selon Le Petit Futé, ils étaient 900 à admirer la rivière arc-en-ciel en 2008 contre 16 000 en 2016 !

Par Julie Bluteau, publié le 29/08/2018

Copié