20 ans après, Mark Gonzales a récréé sa performance iconique dans un musée

20 ans après, Mark Gonzales a célébré la performance qu’il avait réalisée dans un musée allemand.

Voilà bientôt 40 ans que Mark Gonzales étire les frontières du skate. Pionnier du skate de rue, l’Américain, surnommé "The Gonz", a notamment marqué le monde de la planche à roulettes en s’amusant dans les dédales d’un lieu pas comme les autres. La scène se passe en 1998. Un artiste, Johannes Wohnseifer, a invité Mark Gonzales à Mönchengladbach, en Allemagne.

Publicité

Dans les rues de la ville, le skateur s’amuse sur une grande place, descend des marches, saccadant sa course. Les gens se retournent, étonnés de voir un mec se balader en blouse blanche avec, dans son dos, écrit le mot "Aloha". Un fou vêtu d’une cagoule noire ne cachant pas son visage, voilà l’impression que donne Mark Gonzales. On le retrouve un peu plus tard à sa véritable destination : au musée Abteiberg.

Intégré à une performance artistique, il parcourt les dédales du lieu avec, cette fois-ci, un longboard, s’amusant à frôler les poteaux comme la foule, sautant l’air de rien une flopée de marches, élevant sa planche sur l’un des murs blancs. L’idée de Johannes Wohnseifer ? Faire naviguer un skateur pro sur le lieu d’une exposition artistique, présentant des œuvres minimalistes. Les images, captées par la réalisatrice Cheryl Dunn, font alors partie du film Back Worlds for Words (1999).

Si vous les connaissez, c’est que vous les avez (sûrement) découvertes grâce au clip de Coconut Records, le groupe de l’acteur Jason Schwartzman, sur le morceau "West Coast". Sorti en 2007, il reprend certaines images originales filmées par Cheryl Dunn.

Publicité

Il y a quelques semaines, Adidas a décidé de rendre hommage à ce moment marquant de la culture skate en invitant Mark Gonzales dans un studio photo de New York, le Milk Studios. Le résultat (voir la vidéo plus haut) vient tout juste d’être dévoilé.

Par Louis Lepron, publié le 21/08/2018

Pour vous :