( © Instagram )

featuredImage

15 films conseillés par Julia Ducournau

Voici une liste de 15 films qui ont marqué Julia Ducournau, experte en films d'horreur. Elle vient de cartonner avec son film Grave, sa première expérience cinématographique sur le cannibalisme. 

( © Instagram )

Julia Ducournau (© via Instagram)

Comme chaque semaine, Konbini s'intéresse à un réalisateur et répertorie ses films préférés, auxquels il ne manque pas de rendre hommage dans son cinéma. Cette semaine, on se penche sur un cas très spécial : la réalisatrice made in France qui a retourné les estomacs de certains de ses spectateurs.

Julia Ducournau, réalisatrice et scénariste de Grave, a des kilomètres au compteur de l'expérience depuis qu'elle a quitté la Fémis, où elle a été formée. Son film a été hué, applaudi, a suscité des vomis, dans de nombreux festivals, mais s'avère tout de même être un beau succès critique et commercial (bien mérité). Lorsque son film "cannibale" a été découvert, Julia Ducournau est devenue fascinante.

On a alors appris qu'à six ans, elle se cachait de ses parents pour regarder Massacre à la tronçonneuse, qu'elle était une grosse consommatrice de films d'horreur (presque tous les soirs avant de dormir). Inutile donc de préciser que cette nouvelle liste, qu'elle nous a personnellement donné, est très concentrée en films d'épouvante, avec un soupçon d'œuvres de David Cronenberg, qu'elle adore.

Voici 15 films conseillés par Julia Ducournau :

  • Cria Cuervos de Carlos Saura (1976)
  • Barry Lyndon de Stanley Kubrick (1975)
  • Shining de Stanley Kubrick (1980)
  • Faux-Semblants de David Cronenberg (1988)
  • Les Yeux Sans Visage de Georges Franju (1960)
  • Elephant Man de David Lynch (1980)
  • Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock (1963)
  • Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper (1974)
  • Suspiria de Dario Argento (1977)
  • Toni Erdmann de Maren Ade (2016)
  • There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson (2007)
  • Strange Days de Kathryn Bigelow (1995)
  • The Chaser de Na Hong Jin (2009)
  • Memories of Murder de Bong Joon (2003)
  • Holy Motors de Leos Carax (2012)

 

Par Lucille Bion, publié le 14/04/2017

Copié