AccueilEngagé·e·s

Comprendre votre vagin pour en prendre soin

présente

Comprendre votre vagin pour en prendre soin

Publié le

avec Replens

La santé de votre vagin est aussi importante que celle du reste de votre corps. On vous dit donc comment en prendre soin.

Comprendre votre vagin pour en prendre soin

Quand on a mal à la gorge, on va chez le médecin car on se doute que quelque chose ne va pas. En revanche, quand il se passe quelque chose de pas méga agréable dans notre culotte, on a tendance à laisser traîner par honte. Et ça, ce n’est pas du tout une bonne idée. A l’occasion de la semaine Engagé.e pour l'Éducation Sexuelle du 20 au 24 juin, Konbini et Replens, l’expert du rééquilibre et du confort vaginal, vous expliquent, quel que soit l’appareil génital avec lequel vous êtes né, comment fonctionne un vagin et comment en prendre soin.

Euh, c’est quoi le vagin ?

La question peut paraître un peu bête mais elle ne l’est pas vraiment. Pour faire simple, il s’agit de la partie interne de l’organe reproducteur féminin, tandis que l’extérieur s’appelle la vulve. Le vagin est un écosystème complexe et complet qui maintient naturellement un pH acide oscillant entre 3,8 et 4,5. Souvenez-vous de vos cours et des petites bandelettes, le pH permet de mesurer l’acidité sur une échelle allant de 1 à 14, 1 étant très acide et 14 étant un pH basique. Tant qu’il reste compris dans cette fourchette acide (entre 3,8 et 4,5), tout va bien et le vagin peut procéder à son auto-nettoyage sans que vous ayez rien à faire. Si toutefois, son pH se dérègle, les problèmes commencent.

Qu’est-ce qui peut dérégler ce pH ?

Nous l’avons dit, le vagin est un organe complexe. Son équilibre peut être perturbé par de nombreux facteurs externes, comme par exemple les fluides biologiques dont les pH sont nettement plus élevés (entre 6 et 10). Ainsi, au cours d’un rapport sexuel, la salive ou le sperme qui rentrent au contact du vagin peuvent faire grimper et déséquilibrer le pH vaginal. Autre exemple : le pH du savon classique peut, lui, monter jusqu’à 10, bien loin de l’équilibre requis par le vagin. Autant vous dire qu’ils sont donc totalement proscrits pour un lavage intravaginal.

Quelles sont les conséquences de ces dérèglements ?

Les dérèglements du pH vaginal peuvent avoir de nombreuses conséquences. Lorsque le pH est déséquilibré, les “bonnes bactéries” du vagin - appelées lactobacillus – ne peuvent plus remplir correctement leur rôle de protection de la flore intime. Ce sont alors les mauvaises bactéries qui prolifèrent, provoquant notamment l’apparition de mauvaises odeurs. À celles-ci peuvent s’ajouter des démangeaisons, rougeurs ou gonflements. Si vous souffrez de l’un de ces tracas, n’attendez surtout pas pour agir. Ce n’est pas parce que ça se passe dans votre culotte et que ça ne se voit pas qu’il ne faut pas intervenir. Il existe d’ailleurs de petites méthodes toutes simples pour vous protéger de ces petits tracas ou pour les prévenir.

Comment protéger et prendre soin de son vagin ?

Au lit :

En cas de petite session sexe ponctuelle, on se protège. Cela évite le contact avec les fluides et la transmission des IST, les Infections Sexuellement Transmissibles

Si une éjaculation intra-vaginale a lieu et que vous ressentez le besoin de vous nettoyer, faites-le à l’eau claire. Et si ça arrive avec un partenaire occasionnel, pensez à vous faire dépister !

Dans tous les cas, après un rapport sexuel, filez aux toilettes pour uriner

Dans la vie quotidienne :

Privilégiez systématiquement les sous-vêtements en coton

Changez de sous-vêtements tous les jours

Ne portez jamais de sous-vêtements humides. Bref, tant pis si votre culotte pref n’est pas sèche.

En cas d’odeur dérangeante ou désagréable :

Ne pas nettoyer au savon ou avec un produit parfumé

Utilisez un gel intra vaginal (comme Replens Traitement des Odeurs Vaginales, disponible en pharmacie, parapharmacie et sur Amazon) qui permet de rééquilibrer le pH vaginal et ainsi éliminer la cause des mauvaises odeurs

Consultez votre médecin généraliste ou votre gynécologue si l’odeur persiste ou que les symptômes se multiplient

Le choix du bon gel intra-vaginal

Si vous détectez une odeur dérangeante ou désagréable on ne peut que vous conseiller Replens Traitement des Odeurs Vaginales. Hyper facile d’utilisation grâce à son applicateur, il agit dès les premières secondes et jusqu’à trois jours pour rééquilibrer le pH et faire disparaître les mauvaises odeurs.