AccueilEngagé·e·s

8 gestes à adopter si vous êtes victime de cyber-harcèlement sur Instagram

Publié le

par Nina Iseni

Pour surfer en toute tranquillité et se protéger.

8 gestes à adopter si vous êtes victime de cyber-harcèlement sur Instagram

© Oscar Wong/Moment via Getty Images

Konbini s’engage contre le cyber-harcèlement. En tant que média Web, Konbini est directement concerné par ce fléau qui touche parfois nos invité·e·s, nos journalistes et par extension, nos community managers. Nous connaissons le mal que le cyber-harcèlement peut faire aux personnes qui le subissent, à leurs proches et à une société tout entière. Pour retrouver les engagements que nous mettons en œuvre contre le cyber-harcèlement, c’est ici.

"12 % des 8-18 ans ont déjà été confrontés à une situation de cyber-harcèlement." Voici les chiffres édifiants d’une étude menée par l’association gouvernementale E-enfance. Une statistique d’ores et déjà impressionnante à laquelle il faudrait ajouter le reste des utilisateur·rice·s de plus de 18 ans.

Malgré ce qu’en dit son directeur, le réseau social est loin d’être un havre de paix : il est devenu l’un des terrains de jeu favoris des harceleur·se·s, et précisons aussi que c’est l’une des plateformes les plus utilisées par les moins de 25 ans. Voici neuf gestes à adopter si vous êtes cyber-harcelé·e·s sur Instagram.

#1. En parler

Voici notre premier conseil : si vous êtes victime de cyber-harcèlement, parlez-en à vos proches ou à des personnes de confiance. Ces dernières seront là pour vous conseiller, et surtout, vous soutenir dans cette épreuve. Elles pourront également vous aider à prendre du recul, en fonction des situations, et vous faire comprendre que vous n’êtes pas seul·e.

Si vous le souhaitez, vous pouvez confier votre compte Instagram à une personne de votre entourage pour qu’elle modère les commentaires et que vous puissiez vous couper des réseaux sociaux durant le temps nécessaire.

#2. Mettre son profil en privé

N’hésitez pas à mettre votre profil en privé. Vous contrôlerez l’accès à votre compte bien plus facilement en gardant uniquement des gens de confiance en followers. Vous pouvez également faire un petit ménage et supprimer les abonné·e·s que vous ne connaissez pas. Pour un petit compte personnel, c’est la meilleure des solutions. Si toutefois vous souhaitez garder votre compte public, continuez votre lecture.

#3. Bloquer et signaler les comptes haineux

Que votre profil soit privé ou public, vous pouvez bien évidemment bloquer et signaler les comptes haineux en allant directement sur leur profil et en cliquant sur les trois petits points s’affichant en haut à droite.

Néanmoins, nous sommes conscientes que les vagues de cyber-harcèlement peuvent parfois prendre des proportions énormes, et qu’il peut être difficile, voire impossible, de signaler ou de bloquer tous les comptes malveillants.

#4. Couper vos notifications

C’est une manière de ne pas être constamment en alerte si jamais vous êtes victime d’une vague de cyber-harcèlement. Pour ce faire, rien de plus simple : allez dans les paramètres, puis dans "Notifications". Vous pourrez ensuite, au choix, tout désactiver, ou choisir de garder uniquement les notifications liées aux comptes des personnes que vous suivez.

#5. Épingler les commentaires bienveillants

Sous vos publications, vous pouvez choisir d’épingler des commentaires bienveillants pour que ces derniers apparaissent en premier. C’est une bonne manière de donner le ton et de pousser d’autres utilisateur·rice·s à laisser des messages bienveillants, surtout si vous avez du mal à gérer le flux de commentaires sous l’une de vos publications.

#6. Désactiver les commentaires sous les posts

Parfois, épingler des commentaires bienveillants ne suffit pas. Vous pouvez alors décider de désactiver complètement les commentaires sous vos publications. Vous pourrez les réactiver un peu plus tard si vous le souhaitez. Pour activer cette fonctionnalité, cliquez sur les trois petits points situés au-dessus de votre publication puis sélectionnez "Désactiver les commentaires".

#7. Refuser les mentions

Sur Instagram, vous pouvez également refuser d’être mentionné·e par des comptes tiers. C’est un bon réflexe si vous souhaitez de pas être ciblé·e par des comptes malveillants sur des nouvelles publications ou bien par commentaire. Cette fonctionnalité peut être retrouvée dans l’onglet "Confidentialité" des paramètres Instagram. Vous pouvez par ailleurs choisir d’être uniquement mentionné·e par les personnes que vous suivez.

#8. Ne pas hésiter à demander de l’aide à des associations

Voici notre dernier conseil. N’oubliez jamais que vous n’êtes pas seul·e, que ce n’est pas de votre faute, et que des organismes et des associations existent pour vous aider. En cas de cyber-harcèlement, vous pouvez par exemple contacter le 3018, le numéro de l’association E-enfance. 

À voir aussi sur konbini :