AccueilEmoji cœur

Trois bonnes raisons de regarder ASKIP, le collège se la raconte

Publié le

par Nina Iseni

© France TV

Un mockumentaire sur les jeunes et pour les jeunes, ou pour les nostalgiques des années collège.

Avec près de 7 millions de vues depuis sa première diffusion en avril 2020, ASKIP, le collège se la raconte a connu un véritable succès. Et pour cause : la série pour préados produite par France Télévisions aborde avec justesse et tendresse des problématiques auxquels les collégiens sont confrontés de nos jours. Loin des clichés des séries Disney, ASKIP est un peu la petite sœur de Skam France dans sa façon d’aborder la vie des jeunes. 

Au travers d’épisodes courts traitant d’un nouveau sujet à chaque fois, ASKIP nous emmène donc dans le quotidien des élèves d’un collège de Sète, tou·te·s aussi attachants les uns que les autres. La série en est aujourd’hui à sa troisième saison et elle fêtera son centième épisode le 3 décembre prochain. Voici trois bonnes raisons de la regarder. 

#1 Pour les personnages attachants

Youcef, Maxime, Efia, Jade, Lou, Rose… Voici quelques-uns des personnages qui forment la joyeuse bande d’élèves du collège. Ils et elles sont tou·te·s différent·e·s, ont parfois des caractères bien trempés, mais sont tou·te·s lié·e·s par les expériences qu’ils et elles vivent en tant que pré-adolescent·e·s. Cours, bulletins de notes et premiers amours rythment leurs journées bien chargées, et de notre côté, ça nous rend un peu nostalgique de nos années collège. 

À l’instar de The Office, la série a été tournée avec les outils formels d’une série documentaire. Elle prend la forme d’un "mockumentaire". On découvre donc les personnages, parfois face caméra, qui nous racontent leurs mésaventures. En fausse immersion, ce format rajoute une sorte de proximité avec les collégiens et collégiennes, et nous donne encore plus l’impression de les connaître réellement. 

©France.tv

#2 Pour les problématiques sociétales

Sexisme, homophobie, racisme, grossophobie, harcèlement scolaire, handicap, anorexie, santé mentale, et même crise sanitaire, voici seulement quelques-unes des thématiques abordées dans les différents épisodes. Au-delà des bulletins de notes et des cours de SVT qui rythment la vie de ces élèves, la série se penche sur des sujets de société qui font écho au monde d’aujourd’hui.

La particularité de ASKIP réside aussi dans sa façon d’aborder ces sujets sérieux sur un ton drôle, parfois léger mais surtout, adapté à un jeune public. C’est une série bien évidemment divertissante, mais également engagée et intelligente. 

#3 C’est une série inclusive, et ça fait du bien 

L’un des mots d’ordre de ASKIP est : la diversité. Caractères, origines, milieu social, orientation sexuelle… ASKIP met en lumière la jeunesse française d’aujourd’hui dans toute sa diversité et dans sa différence. L’effort de représentation est à souligner et nul doute que chacun·e d’entre nous trouvera un personnage auquel s’identifier. 

Deux nouveaux épisodes sont diffusés tous les vendredis sur France.tv, et vous pouvez retrouver l’intégrale de la série en replay juste ici. 

À voir aussi sur konbini :