AccueilEmoji cœur

Sieste, boursicotage ou brocante : on a déniché dix concepts farfelus de bars à tester d’urgence

Publié le

par Anna Finot

(© Getty Images)

Vous êtes plutôt bar à vagues ou bar à ping-pong ?

Lassés des brasseries classiques à la française, certains cafés ou bars n’hésitent plus à se réinventer dans des concepts toujours plus orignaux qui font parler d’eux. Il s’agit désormais de se laisser tenter par des activités inédites qui font l’attraction du lieu sans même se préoccuper de son assiette.

Concentrés généralement dans les grandes villes, et surtout à Paris (étonnant), les concepts farfelus alliant consommation et expérience envahissent de plus en plus les rues passantes. On a donc voulu vous en sélectionner dix. C’est parti pour un tour d’horizon des concepts les plus conceptuels.

Le bar à sieste, le ZZZen

On a tous et toutes déjà rêvé de faire une sieste au boulot quand on pique du nez en début d’après-midi au retour du déjeuner. Au lieu de prendre un énième café pour lutter contre la fatigue et garder les yeux ouverts, le ZZZen bar vous propose de faire ces siestes, histoire de recharger ses batteries pour le reste de la journée. Il s’agit du premier concept de bar à sieste au monde et c’est à Paris dans le 2e arrondissement. À la carte, chacun sa sieste. Hamac, lit chauffant ou massant, tout le monde peut tomber à sa guise dans les bras de Morphée. Encore faut-il négocier une pause salvatrice avec son boss.

29 passage Choiseul, 75002 Paris

Le "ring bar", la Lucha Libre

Si vous aviez pour habitude de décompresser en allant boire un coup après le travail, un bar situé dans le 5e arrondissement de Paris vous propose mieux qu’une simple pinte : défoulez-vous sur vos collègues en les affrontant sur un véritable ring de catch. Et plus précisément du catch mexicain connu notamment pour les masques colorés et effrayants que portent ces imposants catcheurs surnommés les luchadors. Le nom du bar n’est donc pas choisi au hasard. Avant ou après votre verre, glissez-vous dans la peau d’un luchador, enfliez le costume encombrant, montez sur le ring en mousse, et au "dong" mettez KO votre adversaire.

10 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, 75005 Paris

Le bar spot de glisse, Wave Surf Café

Prendre la vague et boire un coup, c’est possible au Wave Surf Café, un bar bordelais où l’on peut surfer sur une vague artificielle avant ou après un verre. Ce spot de glisse accueille toute l’année des amateurs de surf et de bodyboard de tout niveau. Un concept assez inédit qu’on aimerait voir se développer moins proche de l’océan.

174 cours du Médoc, 33300 Bordeaux

Le bar brocante, Eva Pritsky

Chez Eva Pritsky, après votre café, il est possible de repartir avec sa tasse, sa chaise ou sa table puisque tout est à vendre. Ce bistrot brocante est le lieu pour faire des bonnes affaires le temps d’un verre. Ce petit café aux allures rétro ne cherche pas à cacher son concept. Sa vitrine annonce en grande lettre capitale "brocante", dans un style art déco des années 1930. Assez étroit, mais très cosy, on aime chiner et chiller dans ce café concept qui nous donne envie de revenir vite pour repérer les nouveaux objets exposés venus remplacer les anciens.

5 rue d’Eupatoria, 75020 Paris

Le "drink-gaming", le Reset bar

Avis aux geeks nostalgiques. Ce bar sur deux étages, situé dans le 1er arrondissement de Paris, vous propose de siroter un cocktail face à un ordi qui regorge de jeux vintages. La SuperNes, la Playstation 1, Mario Kart, Street Fighter, et une trentaine d’autres consoles et de bornes arcades, en mode solo ou multijoueur, sont mis à disposition gratuitement au Reset bar. De quoi se (re)connecter aux années 1980-90 lorsque les premiers geeks passaient des nuits entières sur leurs jeux vidéo. C’est désormais à nouveau possible grâce à ce bar gaming qui promet de boire, manger et jouer toute la nuit.

17 rue du Cygne, 75001 Paris

Le bar spirituel et solidaire, le Comptoir de Cana

Pas besoin d’être baptisé pour boire la parole de Dieu, ici on boit un coup pour la bonne cause. En effet, tous les bénéfices servent à financer des projets de solidarité et des voyages humanitaires. Ce bar, tenu par des bénévoles catholiques, vous propose à manger et à boire avec la parole de l’Évangile. De quoi renouer avec des valeurs chrétiennes ou du moins parler religion, sans prosélytisme. Amen.

Comptoir de Cana, 38 rue des Bouchers, Lille

Le bar ping-pong, le Gossima

Une raquette dans une main, une bière dans l’autre, mettez une raclée à votre adversaire en envoyant votre meilleur smash sans renverser une goutte de votre verre. Construit sur les ruines d’un ancien garage, l’espace est immense. De quoi prendre du recul pour envoyer vos plus beaux revers. Le bar propose également des planches de charcuterie et fromage servies sur des plateaux en bois en forme de raquette.

4 rue Victor-Gelez, 75011 Paris

Le bar pétanque

Histoire de se sentir en vacances, plusieurs bars se sont mis à proposer une immersion au cœur des villages provinciaux à l’heure où les parties de boules se jouent à l’ombre des oliviers. Pas étonnant de retrouver ces bars concepts dans beaucoup (beaucoup) de rues de Paris, là où les parisiens envieux de soleil rêvent de leur prochain départ à Marseille. En s’appropriant la pétanque du Sud sans le bruit des cigales, le concept fait mouche et s’étend maintenant dans plusieurs villes de France.

Les Mah-Boules, 14 rue de Jessaint, 75018 Paris
Chez Bouboule, 46 rue d’Argout, 75002 Paris / 26 av. Jean-Aicard, 75011 Paris / 1 avenue Trudaine, 75009 Paris
Les Niço
is, 7 rue Lacharrière, 75001 Paris
La Boulisterie Club, 16 rue Lascaris, 06300 Nice
O’Boulodrome, 6 rue Chevalier-Paul, 83000 Toulon

Le bar boursier, le Wall Street bar

Devenez trader le temps d’une soirée en commandant vos boissons aux prix alignés sur le cours de la Bourse. Affichés sur un grand écran derrière le bar, les prix varient selon les krachs boursiers, les bonnes affaires, et toute autre variation vertigineuse toutes les 100 secondes. D’un coup, le verre de vin passe de 4 euros à 8 pour s’effondrer plus tard à 2,20 euros. Programmé par un algorithme aléatoire, il faut tout de même se laisser emporter par l’adrénaline et le goût du risque, au moins le temps d’un verre.

49 boulevard de Clichy, 75009 Paris
56 av. de la République, 75011 Paris
L’Adresse, 41 quai Pïerre-Scize, 69009 Lyon

Le bar mur d’escalade

Impossible de soupçonner les 1 200 m2 d’espace de grimpe derrière cet auvent noir de café. Le Vertical’Art porte pourtant bien son nom. Au bout d’un couloir se trouve un véritable repère pour les grimpeurs amateurs ou professionnels qui viennent prendre de la hauteur avant ou après être passés par le bar. Les blocs de grimpe sont pour tous les niveaux, y compris pour les enfants, et s’accompagnent même d’un sauna pour se relaxer après sa séance de sport. Un concept qui séduit le quartier du 18e arrondissement depuis maintenant deux ans.

Vertical’Art Pigalle, 6 boulevard de Clichy, 75018 Paris
Vertical’Art Toulon, avenue Lavoisier, 83160, La Valette-du-var
Vertical’Art ‎Saint-Quentin-en-Yvelines, 10 avenue André-Marie-Ampère, 78180 Montigny-le-Bretonneux

À voir aussi sur konbini :