AccueilEmoji cœur

Ce que l’on apprend (vraiment) de Neymar dans la série-documentaire de Netflix

Publié le

par Lucie Bacon

Entre les déconvenues sportives et les difficultés hors terrain, Neymar se raconte de la plus intime des façons.

Ce que l’on apprend (vraiment) de Neymar dans la série-documentaire de Netflix

Capture d’écran Netflix

On ne s’attendait à rien, et on n’a même pas été déçus. Parfois, les documentaires sportifs servent la soupe de leur commanditaire et ne font que rappeler le palmarès incroyable des protagonistes, sans remettre en question leur parcours, sans s’intéresser à leurs failles. Mais depuis quelque temps, la tendance est à l’introspection. Le documentaire sur Naomi Osaka, déjà produit par Netflix, nous avait marqués l’année dernière, et nous étions loin de nous imaginer que la plateforme américaine réitérerait pour la superstar Neymar Jr. Et pourtant…

Chargement du twitt...

Pourtant, c’est bien un Neymar tendre, fragile et mature que l’on voit se raconter au fil des trois épisodes dans Neymar, le chaos parfait. Alors qu’elle aurait seulement pu raconter l’incroyable ascension d’un gamin de São Paulo (et elle le fait d’ailleurs très bien), la mini-série se concentre plutôt sur ses failles et ses doutes, que lui-même confie face caméra.

Dans ce Chaos parfait, le Brésilien revient sur des épisodes marquants de sa carrière sportive (son immense blessure à la Coupe du monde de 2014, chez lui, son arrivée à Barcelone et son association avec Messi, son transfert au PSG et les rumeurs sur son envie de quitter Paris quelques mois plus tard), mais il commente également, à l’aide de sa famille, de ses amis et de ses coéquipiers (Messi, Mbappé, Thiago Silva, Dani Alves…), des moments extra-sportifs sur lesquels rares ont été jusque-là ses mots. Entre l’omniprésence de son père, l’arrivée précoce de son fils ou encore les accusations de viol, aucun sujet n’est éludé, et tant mieux.

La question principale que pose la série est : "Finalement, Neymar Jr. pourra-t-il un jour atteindre son plein potentiel ?" Alors qu’il est à Paris depuis bientôt cinq ans, le joueur lui-même l’admet, et c’est une des premières phrases qu’il prononce : il a vécu dans la capitale française "plus de mauvais moments que de moments de gloire". Comment passer outre ce constat et réussir, à bientôt 30 ans, une renaissance, malgré les mots durs des supporters, les déconvenues sur le terrain et les prises de bec avec son père sur la gestion de sa carrière ?

Finalement, le Chaos parfait porte bien son nom. Sur le terrain ou en dehors, Neymar surprendra toujours. Entre ses dribbles et ses frasques, il fera toujours parler, il en a conscience et de toute façon, il est prêt à l’assumer. Et car un super-héros a des failles, ça fait aussi du bien de le rappeler.

À voir aussi sur konbini :