AccueilEmoji cœur

5 bonnes raisons de regarder le documentaire sur Angèle

Publié le

par Samuel Delwasse

@ Angele / Netflix

À quelques jours de la sortie de son album Nonante-Cinq, cette vraie plongée dans le quotidien d’Angèle nous a beaucoup plu.

Vendredi, Angèle a dévoilé sur Netflix son documentaire éponyme. Une plongée de 90 minutes dans le quotidien de la star belge. Réalisé par Brice VDH et Sébastien Rensonnet, ce documentaire permet de revenir sur la folle ascension qu’Angèle a connue : comment est-elle passée en seulement quelques mois de la jeune chanteuse dans des petits bars bruxellois à cette pop star qui vend des centaines de milliers d’albums à travers l’Europe ?

On en apprend également plus sur les idées et concepts qu’elle a voulu approfondir pour son nouvel album, Nonante-Cinq, qui sort le 10 décembre. Un album plus personnel, avec, selon elle, des textes moins universels et populaires, mais dont elle avait besoin, compte tenu de tout ce qu’elle a vécu ces dernières années.

Voici donc, si vous ne l’avez pas encore vu, les cinq raisons pour lesquelles vous devez absolument voir ce documentaire avant la sortie de l’album. Et si vous l’avez déjà vu, lisez quand même, ça ne coûte rien.

1. Un régal pour tous les adeptes de l’écriture

Oui, Angèle écrit beaucoup. Et c’est d’ailleurs ce fait la trame du documentaire. La chanteuse belge parcourt énormément de petits carnets dans lesquelles elle a écrit ces quinze dernières années. Et vraiment, on a de tout : du journal intime à des brouillons de textes jusqu’à des maquettes de morceaux. C’est simple : tout ce qu’il se passe dans la tête d’Angèle, elle l’écrit et revient dessus en consultant ces carnets.

Le fil conducteur qui tire tout le documentaire, ce qui revient énormément dans ses doutes et ses questionnements au fur et à mesure que sa carrière évolue, c’est de savoir qui elle est. Comment réussir à rester soi-même malgré tous ces changements qui interviennent dans son quotidien ? La réponse se trouve dans ces carnets, où il n’y a plus de starification, de fans, de chiffres, etc. C’est juste Angèle face à elle-même.

2. On en apprend plus sur la manière dont elle a vécu le succès fou de Brol

Car on ne le répétera jamais assez, mais un succès qui arrive à une vitesse fulgurante et que personne n’avait vu venir, ce n’est pas forcément facile à vivre. Ce qui ressort beaucoup, c’est le mal que ça procurait à Angèle de recevoir tant d’amour de la part d’un public qu’elle ne connaissait pas, et à qui elle ne pouvait pas le rendre.

Ce succès, il lui a surtout permis de s’émanciper de la cellule familiale à laquelle elle pouvait être ramenée, via ses parents et son frère, Roméo Elvis, qui sont des artistes connus en Belgique. Angèle est parvenue avec ce succès à se mettre en avant, mais à un certain prix.

3. On apprend que le poste de manageuse s’est joué en shotgun sur un post Instagram

Oui, ça aurait pu être vous. Si vous aviez été réactif, au bon endroit, au bon moment, vous auriez pu choper le poste de manageur d’Angèle, qui s’est littéralement joué à un shotgun sous un post Instagram. Ah, le plaisir des shotguns.

4. Elle est sans filtre sur toutes les épreuves qu’elle a traversées

Car devenir un personnage public, ça veut nécessairement dire renoncer à une partie de sa liberté et de son intimité. Et ça, Angèle en a énormément fait les frais. Elle revient en toute honnêteté sur les différents événements très difficiles qu'elle a traversés, et c’est sûrement la première fois qu’elle intervient aussi sincèrement sur ces questions.

De l’annonce dans la presse people et à la télévision de sa relation amoureuse, qui lui a volé l’occasion de faire elle-même son coming out, à l’épisode traumatisant de la couverture de Playboy pour une photo qu’elle avait demandé de ne pas diffuser, jusqu’aux accusations d’agression sexuelle concernant son frère, Roméo Elvis, on parvient à voir de l’intérieur comment elle a vécu chacune de ces épreuves.

5. Débuter en première partie des concerts de Damso, c’est pas évident

Épisode marquant qui a lancé l’ouverture de la carrière d’Angèle au public rap, les premières parties de la tournée des concerts de Damso en 2017 furent un moment intense pour elle. Douloureux au début, mais très formateur pour une artiste qui alors n’avait pas encore sorti "La loi de Murphy" et devait faire face au difficile public de Damso.

"T’es folle, n’y va pas, le public de Damso est pas prêt. Tu vas te faire taper dessus", lui a directement répondu Roméo Elvis quand Angèle lui a parlé de cette proposition que Damso lui avait faite. Elle y est allée. Et ça a construit une relation qui dure encore avec Damso, que l’on retrouvera comme seul featuring de Nonante-Cinq le 10 décembre. Une belle histoire.

À voir aussi sur konbini :