AccueilÉDITO

Vidéo : portrait de Jonone, graffeur à la légion d'honneur

Publié le

par Tomas Statius

Dans une jolie vidéo réalisée par Alexis Deforges, le graffeur Jonone se raconte. De ses débuts dans le métro de New York à son amour de la peinture abstraite. 

Jonone - Capture d'écran de la vidéo

Le documentaire s'ouvre une scène de combat. John Perello aka. Jonone boxe dans son atelier avec un sparring partner au milieu des toiles, des pots de peinture et des bombes. Il enchaine avec des pompes avant de se mettre à l'ouvrage. Calmement, posément alors que ses toiles semblent toujours chargées d'une énergie chaotique et spontanée.

John Perello aka. Jonone est probablement l'une des figures les plus marquantes du graffiti parisien. Que l'on n'aime ou pas, le mec pèse, a marqué son temps et continue à influencer la manière dont se pense, et dont est perçu le graffiti aujourd'hui.

Si l'histoire est connu – son enfance à Harlem, son arrivée en France au début des années 1990 après avoir commencé le graffiti à New York, sa percée dans le monde de l'art, sa présence dans la rue avec les 156 (célèbre collectif parisien) puis dans les salles de vente – l'intérêt de ce mini-docu réside bien plus dans le propos. Plutôt que de livrer une chronologie claire, le but d'Alexis Desforges semble être de faire parler le grand John de ses peintures et c'est plutôt réussi.

Aujourd'hui Jonone reçoit la légion d'honneur. Pour l'occasion, il a réalisé une œuvre dans les solennels couloirs du Palais-Bourbon. En plus d'être pertinente, This is not graffiti - A JonOne Portraitest une vidéo de circonstance. Check. Et recheck.

À voir aussi sur konbini :