Will Smith contre Tom Cruise, After Earth contre Oblivion

Deux blockbusters de science-fiction sortiront en 2013. Paradoxalement, leurs bandes-annonces ont été dévoilés le même jour et les acteurs à leur tête sont parmi les plus influents d'Hollywood  : Tom Cruise et Will Smith. 

A ma droite, Tom Cruise, 50 ans. A ma gauche, Will Smith, 44 ans. Ces deux acteurs seront les têtes d'affiche de deux films de science-fiction qui sortiront en 2013 dans les salles françaises : Oblivion pour le premier, After Earth pour le deuxième.

Publicité

Will Smith - After Earth

Pour Will Smith, c'est le rôle du père qu'il semble tant affectionner (À la recherche du bonheur) qui fait la trame de cette histoire. Devant la caméra, avec son propre fils Jaden Smith, Will Smith devra lui apprendre à ne pas avoir peur. Car leur vaisseau s'est écrasé sur une planète dangereuse : la Terre.

Le film, réalisé par M. Night Shyamalan (cinéaste qui a eu un coup de mou ces derniers temps) intrigue. Et cette bande-annonce donne une idée, magnifique, des capacités du film. Normal vous allez me dire : la production a coûté 130 millions de dollars !ç

Pour information, After Earth sortira le 5 juin 2013.

Publicité

Tom Cruise - Oblivion

Pour Tom Cruise, du haut de ses 50 ans qui n'ont pas l'air de le vieillir, il joue Jack Harper, un soldat assigné par une cour martiale. Son travail consiste à patrouiller sur une planète et à détruire des signes de vie-extraterrestre. Jusqu'à ce qu'il rencontre une mystérieuse personne qui va remettre en cause toutes ses certitudes. Côté réalisation, on retrouve Joseph Kosinski, l'auteur même du récit Oblivion et derrière le remake de Tron : L'Héritage. Depuis 2009, Radical Pictures travaille sur ce récit apocalyptique et futuriste.

La bande-annonce, aussi magnifique que celle de After Earth, donne très envie. On remarque que les décors naturels sont ceux de l'Islande, les mêmes que ceux que l'on pouvait voir dans Promotheus.

Pour information, le film sortira le 10 avril 2013 en France.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 11/12/2012

Pour vous :